Mon compte Devenir membre Newsletters

Noos : de l'Internet illimité, pour toos !

Publié le par

Avec ses nouvelles offres, illimitées, en temps et en volume, le câblo-opérateur compte séduire un abonné sur cinq et atteindre l'équilibre des comptes à l'horizon 2004.


Noos renforce son positionnement sur le créneau de l'accès auWeb. Passé de 48 000 à 90 000 abonnés en un an, la société semble plus que jamais décidée à occuper le terrain des FAI aussi bien sur le marché grand public que professionnel. « Nous allons doubler notre taux de pénétration actuel à l'horizon 2004 », a annoncé François Guichard, Dg de Noos. Ce qui correspond à une capture de 20 % des parts du marché de l'accès à Internet, tous produits confondus, sur les zones couvertes par l'opérateur. Pour soutenir ses ambitions, Noos a mis au point trois nouvelles formules d'accès illimité au Net. La gamme comprend deux offres destinées aux particuliers (Noosnet Primo à 29 € et Noosnet Rapido à 45,6 €), Noosnet Pro à 89 E HT s'adressant au secteur professionnel. A noter toutefois que, malgré son tarif attractif et la durée illimitée des connexions, l'offre d'entrée de gamme Noosnet Primo ne propose qu'un débit de 64 Kilobits/s. Ce qui est plutôt limité pour un accès haut débit.

Une offre illimitée en temps et en volume


Pour favoriser le recrutement de nouveaux abonnés. Noos leur propose une remise de 64 % sur les frais d'installation du modem, valable jusqu'à fin décembre (250 F au lieu de 700 F). Ces offres, sensées séduire 1 abonné sur 5, sur les zones de couverture de Noos, s'accompagnent d'une innovation majeure : la fin de la surfacturation de l'upload (émission de données de l'utilisateur vers le serveur) désormais illimitée. Plaidée par l'ensemble des abonnés de Noos, elle devrait également concerner les anciens abonnés qui ne bénéficieront que progressivement de cette amélioration « pour éviter les disfonctionnements », explique Karl Bisseul, directeur marketing de Noos. Une nouveauté rendue possible par le passage du réseau câblé à la norme DOCSIS* qui permet de mieux gérer les débits. Toujours en chantier depuis 1999, le plan de construction et d'amélioration du réseau câblé de Noos devrait se poursuivre jusqu'en 2003, soutenu par un budget de 1,20 MdF. Auxquels s'ajoutent 2,20 MdF pour le déploiement du réseau dans les zones urbaines non encore desservies par le cablo-opérateur. Pour soutenir le lancement de sa nouvelle gamme, Noos a investi à hauteur de 10 MF dans un plan de communication plurimédia. Depuis le 29 octobre, la signature "Noos casse les limites de l'Internet" s'étale sur des supports de 80 mètres de long dans les stations de la RATP. Un avant-goût des fameuses "autoroutes de l'information" promises par le câble ? * Docsis : Data Over Cable System Interface Specification, norme qui permet de changer de formule d'accès à Internet, et donc de débit.

Mot clés : Internet |

Nathalie Carmeni