Mon compte Devenir membre Newsletters

Okassurance.com, l'e-broker des particuliers

Publié le par

Le nouveau site internet des AGF se lance dans la vente directe en ligne et adapte son offre à de nouvelles populations de clients potentiels.


Capter 20 % du marché des particuliers en 5 ans. Telle est l'ambition d'okassurance.com, la toute nouvelle filiale 100 % Internet des AGF. Les 45 millions d'euros qui lui seront alloués sur cette période démontrent, s'il en était besoin, qu'il s'agit là d'une offensive d'envergure de la part de l'assureur. « Le choix de passer à la vente directe via Internet est le résultat d'une réflexion approfondie au sein du groupe. Nous n'avons pas fait que suivre la tendance du moment qui veut que toute entreprise se doit de développer sa propre activité en ligne », affirme Martine Pauly Lardenois, directrice générale de la nouvelle filiale. Depuis le mois de juin, Okassurance propose sur son site deux offres distinctes : des produits multirisques habitation, et des produits d'assurance auto tous risques, toutes deux destinées aux particuliers. Le lancement du site représente une avancée décisive pour la compagnie d'assurance française qui, jusqu'ici, s'était montrée plutôt réservée à l'égard des call centers, et avait raté l'occasion de court-circuiter le réseau des intermédiaires si onéreux de la branche assurance. Une erreur due à un manque de discernement. « Alors même que la vente directe via les centres d'appels remportait un franc succès, nous avons mené une étude sur l'opportunité de distribuer nos produits par ce canal, mais les résultats ne nous ont pas convaincus de l'intérêt de la démarche », reconnaît Martine Pauly Lardenois.

Des "contrats flash"


Les vents ont, depuis, tourné et, aujourd'hui, la vente en ligne semble davantage séduire les AGF qui projettent de capter 5 000 clients en un an, dont 800 pour la fin 2000. La gestion simplifiée de ce mode de distribution devrait leur permettre d'approcher de nouvelles cibles de clients potentiels et de bâtir une offre conforme à leurs attentes. Pour les étudiants, par exemple, les contrats d'assurances auto seront beaucoup plus souples sur les critères d'ancienneté de conduite et ne tiendront plus compte des bonus et malus antérieurement cumulés. Pour les seniors, la suppression des intermédiaires, donnera la possibilité aux AGF de proposer des contrats d'assurances vie sous forme d'offres packagées à des tarifs plus compétitifs. D'autre part, de nouveaux besoins ponctuels seront prochainement couverts par des "contrats flash", qui protègeront le particulier lors de ses voyages de courte durée ou lors de ses ballades en rollers. Le principe de ces contrats étant de mesurer immédiatement l'économie réalisée selon les options choisies. De la demande de devis à la déclaration de sinistres, la simplification globale de la procédure devrait également engendrer une baisse significative des tarifs et faciliter les démarches inhérentes aux contrats d'assurance. A moins de se couper du monde, il devrait être difficile d'échapper à l'offensive publicitaire d'okassurance.com, puisque 20 millions d'euros seront consacrés à sa promotion lors des cinq prochaines années.

Mot clés :

Nathalie Carmeni