Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Partisan de l'innovation

Publié par le

Lorsqu'il lance Autoreduc.com en avril 2011, José Senent poursuit un objectif clair: améliorer l'expérience traditionnelle d'achat d'un véhicule. Pour cela, il croit au potentiel d'Internet puisque 40 % des internautes sont prêts à acheter une automobile sur le Web. Il sait aussi qu'il s'agit de l'un des rares secteurs dont tout le potentiel sur le Net n'est pas pleinement exploité. Il mise alors sur un concept mêlant la vente événementielle et le couponing, couplés à la force de l'achat groupé. Ainsi, chaque semaine, un véhicule neuf accompagné d'une réduction (jusqu'à 38 %) est mis en vente sur le site. L'internaute achète le coupon - dont le prix moyen est de 199 euros - associé à la vente, ce qui lui ouvre automatiquement le droit à bénéficier de la réduction appliquée au prix catalogue.

Convaincu de la solidité et de la viabilité du modèle de son site, José Senent fait preuve d'un pragmatisme à toute épreuve. « Le défi était de prouver que l'on pouvait s'auto-financer. Par ailleurs, nous avons toujours refusé de dépenser le moindre centime en publicité. » Cette philosophie permet au site d'être déjà rentable. En octobre, il implémente sur le portail un tchat live d'aide à l'achat. Deux mois plus tard, une boutique d'achat sur Facebook est mise en place. En janvier 2012, un showroom virtuel en 3D fait son apparition sur Autoreduc. Enfin, en avril 2012, José Senent fait un pari osé, et lance une boutique sur Pinterest! Ambitieux, il n'en reste pas là. Dès septembre, le portail sera lancé en Espagne, avec un objectif clair: devenir une marque à part entière d'ici quatre ans.

Parcours

Né en Suisse, José Senent étudie les sciences économiques en Espagne. Il cesse ses études en quatrième année pour travailler comme broker automobile. En 2005, il fonde une école de kitesurf au Brésil. En 2009, il prend le poste d'acheteur senior chez Aramisauto, à Paris. L'année suivante, il fonde la SAS Carsmarkt, avec laquelle il lance Autoreduc.

F. D.

Sur le même sujet

Twil veut devenir le Shazam du vin
Small Business
Twil veut devenir le Shazam du vin

Twil veut devenir le Shazam du vin

Par Christelle Magaud

En vin comme ailleurs, le modèle économique est en train de changer. Place à la disruption et à la technologie! Twil sort des schémas de ventes [...]

E-commerce : comment les vendeurs français utilisent eBay à l'export
Small Business
E-commerce : comment les vendeurs français utilisent eBay à l'export
md3d - Fotolia

E-commerce : comment les vendeurs français utilisent eBay à l'export

Par Amélie Moynot

Le nombre de vendeurs professionnels français sur eBay ayant exporté pour la première fois a augmenté de 31 % entre 2013 et 2017. Un baromètre [...]

Comment se lancer sur une marketplace?
Small Business
Comment se lancer sur une marketplace?

Comment se lancer sur une marketplace?

Par Stéphanie Marius

Les marketplaces contribueront à hauteur de 53% à la croissance de l'e-commerce, selon une étude publiée par la start-up Diatly, spécialisée [...]