Mon compte Devenir membre Newsletters

Pour une offre globale de haut débit aux PME

Publié le par

Easynet renforce son positionnement sur les accès haut débit DSL, tout en poursuivant son développement sur des services complémentaires. Un pari global pour cet opérateur franco-britannique, présent depuis 1995 sur le marché de la connexion Internet pour les entreprises en France.


Fin octobre, à Nice, pendant le Forum ISP - Internet Services Provider - regroupant les fournisseurs d'accès européens, Easynet a été réélu meilleur ISP professionnel. Une récompense de plus pour l'opérateur britannique, en France depuis 1995, qui a su monter en puissance dans le paysage de l'accès au Web pour les entreprises. Au programme côté connexion : le développement et le renforcement des offres haut débit DSL. L'opérateur propose une gamme diverse de moyens d'accès au Net, depuis la connexion via RTC, avec un modem classique raccordé au téléphone, des offres Numéris, et deux types d'offres à haut débit, jusqu'aux liaisons spécialisées, qui raccordent par fibre optique, de manière permanente et exclusive, l'entreprise cliente au réseau mondial et les connexions DSL. Mais l'opérateur compte bien devenir une référence en termes de DSL, l'une des technologies les plus en vue du Web à haut débit, pour sa qualité de transmission et son coût moindre de développement. Le Digital Subscriber Line, permet d'utiliser la ligne téléphonique classique comme vecteur de transport des données sans en perturber l'utilisation pour la transmission de la voix. Problème de taille en France pour les opérateurs alternatifs : le monopole, en cours jusqu'en janvier dernier, de France Télécom sur la boucle locale, le dernier kilomètre du réseau qui permet au prestataire d'être connecté directement chez l'abonné téléphonique. La bataille entre l'opérateur historique et ses concurrents est âpre. Malgré un désaccord, six opérateurs, dont Easynet, ont signé une convention de dégroupage annonçant le développement opérationnel de leurs propres équipements, pour présenter leurs offres DSL. Jusqu'ici, Easynet proposait déjà des offres DSL en revendant celles de France Télécom. Aujourd'hui, l'opérateur renforce sa stratégie, en étendant, via des partenariats, la couverture de son offre au niveau national, et en lançant ses offres dégroupées. l'objectif va donc être de faire progressivement basculer le portefeuille client constitué sur les nouvelles offres 100 % Easynet. « Nous comptons 1 300 clients en France équipés en DSL, explique Denis Planat, Dg de la filiale française. Le plus difficile a été de devoir faire face aux problèmes techniques, qui ne dépendaient pas forcément de nous. Nous allons développer nos propres infrastructures progressivement, lorsque l'installation sera économiquement viable c'est-à-dire dès lors que 30 à 40 clients seront concernés sur une zone. » Pour l'instant, seule une partie de l'agglomération de Paris peut souscrire aux offres dégroupées. Profiter d'un portefeuille de clients conquis pour renforcer la relation commerciale et identifier des besoins complémentaires, tel est un autre volet de la stratégie de l'opérateur. Depuis sa création, Easynet a étendu ses domaines d'activité. Parti des offres d'accès pour les particuliers au tout départ puis pour les entreprises, l'opérateur a décidé, courant 2000, de devenir un acteur de l'hébergement puis, un an après, de compléter son offre par des services et du conseil. « En 1999, 80 % de notre CA étaient générés par nos offres d'accès. L'année dernière, ce chiffre a atteint 70 % et nous prévoyons que la connexion représentera cette année environ la moitié de nos sources de revenus, précise Denis Planat. Car nous sommes d'abord offreurs de solutions globales, en étant également présents sur l'hébergement à valeur ajoutée ou les services tels l'accompagnement de projets internet, la sécurité, ou le commerce électronique. » Easynet a ainsi suivi l'évolution du marché, favorisant, dans sa base de 8 000 clients en France, le développement d'offres complémentaires. La société compte dans son portefeuille quelques grands comptes, mais s'adresse aussi aux très petites entreprises. En 2000, l'entreprise a en effet créé une filiale spécifique, baptisée Easyconnect, qui vise les utilisateurs individuels du Net, en tant qu'outil professionnel. « Nous ciblons, par le biais de cette entité les solos, les télétravailleurs, les nomades ou les professions libérales, commente Denis Planat. Autant de populations exigeantes sur l'accès et prêtes pour le haut débit. » Il reste à la société à confirmer son pari de mener de front les différents marchés visés, devant faire face à des acteurs comme Colt ou France Télécom sur la connexion, IBM sur l'hébergement ou les grandes SSII sur le conseil et l'intégration.

Easynet en bref


Créé en en 1994, le groupe ouvre un an après sa filiale française. En 1996, la société s'introduit sur le London Stock Exchange. En 2001, le groupe fusionne avec la société anglaise Ipsaris, fournisseur de réseaux hauts débits, détenue à hauteur de 91,8 % par le groupe Marconi. L'effectif, avec Ipsaris, s'élève en Angleterre à environ 450 personnes. La filiale française, 2e marché fort du groupe, compte 170 personnes. CA 2000 groupe : 42 M£. En France, Easynet compte 8 000 sociétés clientes, dont 400 liaisons spécialisées, 2 000 réseaux Numéris et 1 300 liaisons DSL. 35 000 abonnés résidentiels, TPE et Solo sont référencés.