Mon compte Devenir membre Newsletters

Profession : accompagnateur de carrière

Publié le par

4Devant la montée en puissance du marché de l'emploi et la prolifération des sites consacrés au secteur, Monster adopte un positionnement plus humain davantage tourné vers la gestion de carrière des individus que sur son simple rôle de fournisseur d'offres.


Créé en 1994 aux Etats-Unis par TMP Worldwide, agence de communication en recrutement spécialisée dans les ressources humaines et numéro 3 mondial des chasseurs de tête, monster.com est devenu, en quelques années, le plus grand réseau international de recrutement sur Internet. L'idée fondatrice du site était de fournir aux entreprises une base de données suffisamment riche en termes de candidatures pour qu'elles puissent recruter leur personnel, du stagiaire aux dirigeants. Et en ce qui concerne les personnes en recherche d'emploi, un service rapide où elles pourraient consulter le plus grand nombre d'offres possible. Sur un marché à l'époque encore relativement émergeant, monster.com a été le 464e nom de domaine déposé aux Etats-Unis, TMP a souhaité d'entrée occuper le terrain en créant une marque puissante. Pour l'anecdote, le nom Monster a été trouvé suite au briefing des dirigeants qui ont demandé à leur agence de trouver "une idée monstrueuse" pour leur projet. Un choix de nom dicté par la volonté d'interpeller les internautes, et soutenu par une mascotte - aussi hideuse que percutante - qui s'est rapidement révélée un atout considérable. Lors de sa première année d'exploitation, Monster a ainsi gagné 60 % de parts de marché sur la prestation de recrutement sur Internet aux Etats-Unis.

4,5 millions de visiteurs uniques dans le monde


En 1999, le site s'est consolidé en fusionnant avec Career Centers, un site d'emploi dont le principal atout était d'offrir aux recruteurs une palette d'applications extrêmement variée, permettant, entre autres, de filtrer, classer, répondre et faire circuler les CV au sein de l'entreprise. Aujourd'hui présent dans 15 pays à travers le monde, monster.com possède 40 000 clients et regroupe plus de 450 000 offres et 5 millions de CV, dont 300 000 en Europe et 100 000 en France. Selon les chiffres publiés par Mediametrix en juillet, l'ensemble des sites locaux de Monster ont reçu 4,5 millions de visiteurs uniques. En France, en septembre dernier, le site a attiré 400 000 visiteurs uniques et comptabilisé 5,3 millions de pages vues. Le chiffre d'affaires mondial de monster.com s'élève cette année à 350 millions de dollars (40 millions de francs attendus en France d'ici la fin de l'année). Mais la puissance de ce réseau mondial ne lui assure pas pour autant la main mise sur le marché. Et en Europe tout particulièrement, les concurrents ne manquent pas. Emailjob, StepStone et Jobpilot, possèdent, tout comme Monster, un réseau particulièrement étendu, et s'affichent comme les rivaux les plus sérieux du site américain. Présent dans huit pays européens, Monster ne souhaite pourtant pas participer à une course au volume. « Nous privilégions les nouveaux services plutôt que le développement sur des marchés au potentiel incertain, déclare Mats Carduner, directeur général de monster.fr. Nous sommes aujourd'hui entrés dans une phase où nous allons de plus en plus segmenter notre offre à travers des communautés pré-identifiées, comme celles des étudiants, des ressources humaines ou des dirigeants. » L'objectif de Monster est de devenir le site d'emploi sur lequel n'importe quel individu aura la réponse à toutes les questions qu'il est à même de se poser sur sa carrière. « Notre rôle est de coacher les gens tout au long de leur vie professionnelle », insiste Mats Carduner. Après avoir communiqué de manière très didactique pour éduquer le marché, Monster insiste aujourd'hui sur ce positionnement de marque, afin de « s'inscrire de façon durable sur le marché, en tenant un discours plus humain et plus proche des candidats », poursuit Mats Carduner. Le site a ainsi lancé en septembre sa première campagne paneuropéenne pour renforcer sa notoriété et son positionnement. Développée par l'agence Saatchi & Saatchi et dotée d'un budget de 18 millions de francs, elle a été diffusée en deux vagues, du 18 septembre au 5 octobre, et du 23 octobre au 5 novembre. A travers un concept tourné autour des valeurs de l'individu, Monster joue la carte de la proximité avec les candidats, afin qu'ils adoptent le réflexe de consulter le site quelle que soit leur situation professionnelle.

Monster en bref


- Création : 1994. - 450 000 offres et 5 millions de CV en base dans le monde. - CA monde : 350 millions de dollars. - Implantation : France, Belgique, Allemagne, Irlande, Pays-Bas, Espagne, Italie et Royaume-Uni. - Monster.fr : 2 000 entreprises clientes ; 4 000 offres ; 90 000 CV ; 5,3 millions de pages vues.