Mon compte Devenir membre Newsletters

Quand hébergement se conjugue à infogérance

Publié le par

SOLUTIONS Avoir un site performant, disponible 24 h/24 et sécurisé, est essentiel. Autant dire que bien choisir son hébergeur est primordial. Entre hébergement “sec” et hébergement avec infogérance, tour d'horizon d'un secteur concurrentiel.


Pour développer un site marchand sur Internet, avoir une bonne idée ne suffit pas. Il faut aussi que le portail soit hébergé par des serveurs efficaces, qui puissent assurer une disponibilité de tous les instants. C'est en effet une des conditions sine qua non pour développer son chiffre d'affaires sur la Toile. Concrètement, la sélection de son hébergeur est donc essentielle. C'est pourquoi l'architecture technique, support de son site web, doit être choisie en fonction de la nature de son entreprise. De fait, un e-commerçant évoluant sur un marché de niche, et qui ne traiterait qu'un faible nombre de visites et de commandes par jour, n'a pas les mêmes besoins qu'un e-commerçant réalisant plusieurs milliers de ventes dans ce même laps de temps. A chaque type dE commerce & vad sur le Web, son type d'hébergement. Mieux encore. Les besoins évoluent aussi durant les différentes étapes de développement d'une société sur le Réseau. Et il peut être intéressant de choisir en amont un prestataire qui pourra vous accompagner lors de vos différentes phases de croissance.

Du serveur mutualisé au serveur dédié

Ainsi, le premier point consiste à définir l'architecture la plus adaptée à son entreprise web. « Les besoins techniques vont essentiellement dépendre des ambitions personnelles de chaque société. Plus le chiffre d'affaires envisagé sur Internet est élevé, plus les investissements structurels devront être importants », souligne Denis Descamps, hosting business développeur chez Easynet. De fait, la plupart des e-commerçants de petite taille choisissent d'héberger leur site sur des serveurs mutualisés, c'est-à-dire sur des serveurs partagés par d'autres sites web. L'avantage de ce choix est qu'il nécessite un investissement de départ peu élevé. Cependant, il sera vite dépassé dès que l'entreprise devra faire face à un nombre de commandes élevé. Cette démarche est donc plutôt conseillée lors des premiers pas d'un site d'e-commerce de petite taille. Reste que le choix le plus efficace pour une e-marchand semble être celui des serveurs dédiés. « Passer sur des serveurs dédiés est inévitable lorsque ses ventes sur Internet commencent à décoller », expose Dominique Morvant, directeur général d'Internet Fr. Il faut dire que l'augmentation des ventes est aussi synonyme d'augmentation de trafic. A tel point que la mise en place de serveurs entièrement consacrés à son site marchand semble incontournable. Et ce, afin d'assurer un service qualitatif aux internautes. A noter que ce choix à un coût bien plus important que l'hébergement sur serveur mutualisé.

Tendre vers la haute disponibilité

Autre point essentiel pour un e-commerçant : la disponibilité du site. C'est même le « facteur primordial », selon David Gillon, responsable hébergement chez Jet Multimédia. En effet, l'inaccessibilité d'un portail marchand impactera directement le chiffre d'affaires généré par la plateforme web. « C'est en fonction de ce coût d'opportunité que l'e-commerçant choisira de mettre en place une architecture technique plus ou moins étoffée », poursuit David Gillon. C'est pourquoi certains hébergeurs s'engagent contractuellement sur un taux de disponibilité moyen tout au long de l'année. Toutefois, plus ce pourcentage est élevé, plus les investissements devront être conséquents. De fait, assurer un taux de disponibilité de 99,9 %, voire plus, demandera la mise en place de structures techniques lourdes. « Le zéro défaut n'existe pas. Cependant, il est aujourd'hui possible de tendre vers des taux de disponibilité très élevés. Mais les coûts deviennent vite exponentiels. Par exemple, pour un taux de 99,99 %, il faut compter un investissement d'environ 150 000 euros par an », explique Denis Descamps. Mais le taux de disponibilité n'est pas tout. Au-delà de cette problématique, certains e-commerçants préfèrent avoir l'assurance que leur site sera rétabli très rapidement en cas de panne. Une position qui se veut avant tout pragmatique. « Nous ne visons pas le 99,9 %. Car il est impossible d'être à l'abri de tous les problèmes, notamment ceux qui ne dépendent pas de notre hébergeur, pondère Nicolas Aubin, directeur informatique d'Aquarelle.com. En revanche, nous avons mis en place un système de bonus / malus en fonction d'un taux établi sur l'année. Cela nous semble plus pertinent. En outre, en cas de panne, la vitesse de rétablissement des serveurs est une donnée très importante pour nous. »

Cap vers l'infogérance

Il semble donc que, pour certains e-commerçants, le choix d'un hébergeur ne se fasse pas uniquement sur sa capacité à mettre en place une structure technique efficace. L'apport de services ajoutés devient un critère de choix à part entière. A l'hébergement “sec” s'ajoute la brique de l'infogérance. « Nous ne voulions pas d'un hébergeur qui se contente de mettre nos serveurs dans une salle blanche. Nous cherchions un prestataire de services, car nous ne voulions pas nous occuper des problèmes de sécurité ou de bande passante. Or, en 1999, il y avait peu d'hébergeurs qui proposaient de l'infogérance », se souvient Nicolas Aubin. Désormais, ce n'est plus le cas. De plus en plus d'hébergeurs tendent à offrir toute une gamme de services comme, par exemple, la sécurisation des serveurs. Un point intéressant quand on sait à quel point les bases de données des e-commerçants sont précieuses. « Pour l'hébergement de ses serveurs, disponibilité, performance et sécurité doivent être le triptyque d'un e-commerçant », développe David Gillon. Ainsi, hébergement et infogérance tendent désormais à s'entremêler. A tel point que l'apport de services et de conseils sont devenus des critères essentiels pour certains e-marchands dans le choix de leur hébergeur. Notamment pour ceux dont le chiffre d'affaires progresse et qui ont besoin d'être suivis lors des différentes étapes de leurs développements. « Pour un pure player, la relation avec son hébergeur doit être privilégiée. De prestataire, il doit devenir partenaire afin qu'une relation de confiance naisse. Et que des conseils vous soient donnés durant votre développement sur la Toile », conclut le directeur informatique d'Aquarelle.com.

Amen

Société > Créée en janvier 1999, Amen assure plusieurs métiers passant par l'enregistrement de noms de domaine, la messagerie professionnelle, la protection anti-virus, l'hébergement, ou bien encore l'aide à la création de sites internet. La société est spécialisée dans la création de Packs d'hébergement “tout en un” évolutifs. Aujourd'hui, Amen gère plus de 260 000 noms de domaine et héberge 210 000 sites. Solution > Amen s'appuie sur le protocole BGP (Border Gateway Protocol) pour la mise en place de son architecture réseau. La société assure une connectivité redondante, ainsi qu'une disponibilité réseau de 99,9 % (sans engagement contractuel). En plus d'une redondance au niveau des opérateurs, l'ensemble des équipements réseaux (routeurs, switchs) sont, eux aussi, redondants et garantissent une forte disponibilité. Prix > Pour un hébergement mutualisé, sans services annexes, la tarification commence à 85 euros par an. Pour un hébergement dédié, les premiers prix sont compris entre 46 et 190 € par mois. Ils peuvent être plus élevés en fonction des options et services associés. Clients directs > Clicky Web, Zonebourse.com, Sortiratourprix.com,...

Atos Origin

Société > Atos Origin propose à ses clients des solutions de conseil, intégration de systèmes et infogérance. Implantée dans 40 pays à travers le monde, la société réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de 5,5 milliards d'euros avec un effectif qui dépasse les 47 000 personnes. Solution > Pour ses clients, la société prend en charge la gestion des infrastructures informatiques clés : centres de données, assistance micro informatique, parcs de serveurs et réseaux de communication. Atos Origin fournit, à travers son réseau mondial, des services de support accessibles tous les jours et à toute heure et peut déployer des solutions multisite. L'entreprise utilise une méthodologie CSDM (Continuous Service Delivery Methodology) afin de guider ses clients tout au long du processus d'évaluation, de planification, de mise en oeuvre et de transition. Prix > Non communiqués. Clients directs > France Loisirs, Surcouf, Aquarelle.com, Auchan direct, Chronodrive.com.

Ecritel

Société > Grâce à son expérience précédente de centre serveur minitel, Ecritel a lancé dès le début de l'année 1995 son activité d'hébergement et d'administration de serveurs internet. L'entreprise administre, aujourd'hui, plus de 1 000 serveurs sur quatre Data Centers et assure le fonctionnement des logiciels les plus divers. Ecritel prend en charge l'exploitation des sites et des services internet de ses clients. Ce service d'infogérance est disponible 24 h/24 et 7j/7. Solution > La société propose un hébergement “sec”, du housing, ou bien encore de la location de baies privées. En outre, des services d'infogérance pure peuvent être ajoutés (maintenance du matériel, reporting et surveillance, sécurité des serveurs, conseil,…). Ecritel assure aussi un service de haute disponibilité (taux supérieur à 99,9 %). Prix > La tarification dépend de l'architecture utilisée (nombre de serveurs, serveurs privés ou dédiés, etc.) ainsi que du niveau d'infogérance choisi (il existe trois niveaux chez Ecritel). Pour une configuration comprenant deux serveurs dédiés (un serveur frontal plus un serveur hébergeant les BDD) et une infogérance de niveau trois, le prix est de 800 à 1 000 euros par mois. Pour une architecture plus complexe (plus de 12 serveurs infogérés), il faut compter 15 000 euros par mois. Clients directs > Château de Versailles, Éditions Atlas, Renault, Plantes et Jardins, Parc Astérix,…

Internet Fr

Société > Créée en 1995, Internet Fr héberge environ 15 000 sites professionnels. La société oriente sa stratégie de développement vers une qualité de services dédiés aux entreprises et s'appuie sur les bonnes pratiques ITIL (Information Technology Infrastructure Library) dans la mise en oeuvre et l'exploitation de ses solutions. Solution > Internet Fr a développé une gamme complète de prestations d'hébergement et d'infogérance répondant aux exigences de haute disponibilité, et de sécurité, qu'ont aujourd'hui les entreprises souhaitant développer, ou renforcer, leurs activités sur le Web. Prix > La tarification est variée. De 15 à 200 euros par mois pour un serveur mutualisé, selon la formule et les services d'accompagnement choisis, ainsi que les capacités techniques (taille du disque, trafic, nombre de packs par serveur). A partir de 500 euros par mois pour un serveur dédié et jusqu'à plusieurs milliers d'euros en fonction du nombre de serveurs et de la profondeur de services choisie par le client. Clients directs > Florajet, Nouvelles Frontières, LCL, Prisma Presse, Pernod Ricard,…

Jet Multimédia

Société > L'entreprise peut héberger au sein de ses Data Centers des platesformes complexes nécessitant des technologies récentes. En outre, la société met au service des grandes entreprises et du secteur public ses compétences dans l'intégration et la maintenance de plates-formes hébergées avec des exigences de qualité de service élevés. Solution > Jet Multimédia s'appuie sur : - Quatre Data Centers (région parisienne et province) hautement sécurisés. - Un service de conseil sur les architectures et les technologies. - Une veille technologique permanente. - Une organisation et des processus éprouvés s'appuyant sur ITIL. Prix > La société propose principalement des serveurs dédiés avec infogérance. Les premiers prix sont compris entre 2 000 et 3 000 euros par mois. Après, tout dépend de la structure hébergée et des services alloués. Clients directs > PriceMinister, Axa, groupe TF1, Accord, France Télécom,…

Prosodie

Société > Prosodie gère aujourd'hui plus de 3 000 serveurs clients et 450 systèmes d'information connectés répartis sur neuf centres d'hébergement. Le groupe exploite et administre diverses applications, intranet, extranet ou encore des portails d'entreprise pour les grands comptes. Prosodie assure une tierce maintenance applicative. Depuis 2005, la société est certifiée Afaq et ISO 9001 pour ses services d'hébergement et d'infogérance. Solution > Avec “infogérance sélective”, l'entreprise permet à ses clients d'externaliser tout ou partie de leur système d'information. à travers son offre dédiée aux phases de production et de transformation des systèmes d'information, Prosodie apporte des réponses sur mesure aux entreprises. Prix > Les tarifs dépendent des serveurs et des services. La grille de prix va de 30 000 à plus de 300 000 euros annuels. Clients directs > Cadremploi, Castorama, Intersport, Raja, Sephora,…

Mot clés : Société

Par Julien van der Feer