Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Quick Call Back optimise la relation client

Publié par le

G et A Links, agence indépendante de publicité et marketing services, aide les entreprises à transformer leur trafc web en business grâce au service Quick Call Back, un outil de mise en relation téléphonique via Internet. Celui-ci permet de capter les internautes qui ne finalisent pas leur achat, faute d'un contact humain. Le processus, simplifié, permet aux visiteurs de communiquer leur numéro de téléphone. Ainsi, le téléconseiller peut proposer un rappel instantané ou différé. Lorsque l'internaute clique sur le bouton de demande de rappel du site visité, G et A Links établit automatiquement la mise en relation téléphonique. Quick Call Back est proposé à partir de 2 500 euros HT selon deux formules: Quick Call Back ou Web Call Back avec gestion par le centre d'appels G et A Links comprenant la mise en place, la modélisation, l'optimisation du dispositif ou web call back avec envoi d'un e-mail pour un rappel à une heure programmée par l'internaute avec gestion chez le client.

Sur le même sujet

Migrer sa plateforme e-commerce sur HTTP2
Techno & UX
Migrer sa plateforme e-commerce sur HTTP2

Migrer sa plateforme e-commerce sur HTTP2

Par Bouziane Hamzi, chef de projet fonctionnel, BU e-commerce - Keyrus

Dans leur quête de l'expérience client parfaite, les e-commerçants sont confrontés à l'un des vecteurs les plus importants d'insatisfaction [...]

BNP Paribas déploie le virement entre particuliers par simple SMS
Techno & UX
BNP Paribas déploie le virement entre particuliers par simple SMS

BNP Paribas déploie le virement entre particuliers par simple SMS

Par Dalila Bouaziz

Depuis ce mercredi 9 mai, la solution Paylib propose une nouvelle fonctionnalité de paiement mobile entre particuliers. Il sera désormais possible [...]

Quel impact de la recherche vocale pour l'e-commerce?
Techno & UX
Quel impact de la recherche vocale pour l'e-commerce?
naka - stock.adobe.com

Quel impact de la recherche vocale pour l'e-commerce?

Par Matthieu Muraccioli, head of business development chez Doofinder

Google indiquait déjà en 2016 que 20% des recherches sur son application Android aux États-Unis étaient vocales. Pour autant, cela augure-t-il [...]