Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Raja, carton plein pour l'e-commerce

Publié par le

Le VADiste a vu les résultats de son activité e-commerce décoller de 32% en 2007. Parallèlement, il a racheté Welcome Office, un pure player.

  • Imprimer

Des résultats au beau fixe en 2007. Avec une progression de son chiffre d'affaires en ligne de 32% sur ses 9 pays d'implantation, le groupe Raja a toutes les raisons d'être satisfait. De fait, sa stratégie, orientée multicanal, porte ses fruits. Et le canal Web représente désormais entre 10 et 20% de son chiffre d'affaires total. Le site reprend intégralement les 8 500 références du catalogue. «Notre objectif est de proposer tous les canaux de vente possibles et surtout de répondre à la demande du client. Certains grands comptes ne souhaitent commander que par e-procurement», souligne Michel Haddad, responsable Internet du groupe Raja.

De l'adhésif aux machines à affranchir, le site reprend les 8500 références du catalogue.

De l'adhésif aux machines à affranchir, le site reprend les 8500 références du catalogue.

C'est depuis la France, son plus gros marché, que le VADiste pilote le marketing en ligne et les développements techniques liés à Internet. Pour autant, il affiche un beau dynamisme dans différents pays. L'Angleterre est un marché porteur, suivie du Bénélux et de l'Allemagne. Entre 2004 et 2007, Raja s'est également implanté en Italie, en Espagne et en République Tchèque. Autre actualité du groupe, le rachat en février 2008 de Welcome Office, un pure player commercialisant des fournitures de bureau. «Les synergies et les complémentarités sont évidentes et importantes. Raja compte s'appuyer sur cet acteur pour enrichir ses actions et prendre le meilleur des deux expertises», explique Michel Haddad. De son côté, l'expérience en VPC de Raja sur le ciblage et l'analyse du ROI devrait permettre à Welcome Office de progresser. Enfin, le groupe prévoit de refondre son site dans les mois à venir. De nouveaux développements annoncés comme étant résolument «orientés client».

Martine FUXA

Sur le même sujet

Softbank et Google investissent dans le transport routier chinois
Logistique
Softbank et Google investissent dans le transport routier chinois

Softbank et Google investissent dans le transport routier chinois

Par Stéphanie Marius

La plateforme Manbang, spécialisée dans la mis en relation de chauffeurs routiers et de retailers, séduit le géant du Net et signe son retour [...]

[Tribune] Qui paye le prix de la livraison gratuite?
Logistique
[Tribune] Qui paye le prix de la livraison gratuite?

[Tribune] Qui paye le prix de la livraison gratuite?

Par Michael S. Levy (Deliver.ee)

La livraison gratuite, proposée par les principaux pure players e-commerce pour dominer le marché, oblige les autres à s'aligner sur ce modèle [...]

La rédaction vous recommande

Etude de cas : le site Showroomprivé
Etude de cas : le site Showroomprivé

Etude de cas : le site Showroomprivé

Par Limelight Networks

Pour cet acteur europeen de la vente evenementielle en ligne il faut etre certain que les consommateurs puissent passer leurs commandes quand [...]