Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Résultats chocs pour Voyagechic

Publié par le

Haut de gamme Un an après son lancement, le tour-opérateur 100 % on line franchit le cap des 3 millions d'euros de chiffre d'affaires. Son objectif pour 2007 ? Poursuivre le déploiement de son offre.

  • Imprimer


Demandez à Karim Loukil, fondateur voilà un an du site Voyagechic, ce qui différencie le voyage très haut de gamme du voyage connoté luxe, il vous répondra sans ambages. « Dans le secteur du voyage, le luxe ne se prête pas à la vente sur Internet. Les hôtels haut de gamme ont des capacités de stock, ce qui n'est pas le cas de l'hôtellerie de luxe. Ce sont des unités plus petites qui communiquent difficilement leur capacité », souligne l'intéressé. Fermement ancré sur son positionnement haut de gamme, donc, Voyagechic dresse un premier bilan de son activité. Et les résultats sont à la hauteur des ambitions du fondateur. Objectif dépassé, en effet, avec 3 millions d'euros de chiffre d'affaires réalisés en 2006 pour un prix moyen par passager évalué à 1 335 euros et un panier par foyer s'élevant à 2 937 euros en moyenne.

Pour autant, Voyagechic s'estime loin de son rythme de croisière. Sur un marché concurrentiel où des touropérateurs tels que Kuoni, Jet Tour ou encore Direct Tour se livrent une rude bataille, le modèle internet de Voyagechic apparaît comme singulier et riche d'atouts. Frais de structures réduits obligent, Karim Loukil explique : « Là où un tour-opérateur classique se situe à 10 ou 12 % de marge brute, nous atteignons 17 %. » Des résultats intéressants qui permettent au site d'enregistrer, dès la première année d'exploitation, 250 000 euros de résultats. Autre originalité, le modèle s'appuie sur une politique de partenariat forte, bien que limitée à 20 % du chiffre d'affaires total. Ainsi, en 2006, le partenariat en marque blanche entre le tour-opérateur et GoVoyages Prestige aurait représenté 11 % du chiffre d'affaires de Voyagechic. Pas assez pour Karim Loukil qui devrait annoncer en 2007 l'élargissement de son cercle de partenaires à d'autres gros revendeurs.

Martine Fuxa

Sur le même sujet

L'application Vivino lève 20 millions de dollars
Top 100 Ecommerce
L'application Vivino lève 20 millions de dollars

L'application Vivino lève 20 millions de dollars

Par Stéphanie Marius

L'application Vivino, créée en 2010 et consacrée à la vente de vin en ligne, boucle une nouvelle levée de fonds destinée à assurer son déploiement [...]

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017
Top 100 Ecommerce
Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Par Stéphane Guillard

YouGov a publié son classement des marques qui ont le plus fait parler d'elles en 2017. Decathlon s'empare de la première place, tous secteurs [...]

Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français
Top 100 Ecommerce
Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français

Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français

Par Dalila Bouaziz

Le géant américain annonce ce lundi 5 février avoir trouvé un "accord de règlement d'ensemble" avec le fisc français sur son redressement fiscal. [...]