Mon compte Devenir membre Newsletters

RightWorks veut simplifier les échanges B to B

Publié le par


«Les places de marché qui vont réussir devront avoir la capacité d'intégrer des applications d'échange e-business non seulement à l'intérieur d'une place de marché mais entre des places de marché distinctes. » L'analyse rendue par Tim Minahan, directeur de recherches d'Aberdeen Group, illustre l'ambition que place RightWorks dans sa nouvelle solution, destinée à concurrencer les acteurs phares de la place de marché B to B, Ariba et Commerce One. Le premier volet de ce programme répond notamment à la nécessité, pour les entreprises e-commerce, de gérer des places de marché multisite, multilingue ou multidevise. Car jusqu'à maintenant, aucun standard ne s'est imposé comme universel. Par conséquent, les adaptations aux formats émergeants se révèlent souvent coûteuses et lourdes à gérer pour les entreprises. Disposer d'un outil capable de communiquer avec toutes les solutions applicatives s'avère primordial pour permettre aux différents utilisateurs, qu'ils soient acheteurs ou vendeurs, d'échanger des données tout en restant propriétaires de leur contenus respectifs. La solution apportée par RightWorks, structurée pour gérer la diversité des relations, repose sur un langage Java qui permet notamment de s'affranchir de la contrainte des technologies propriétaires des autres éditeurs de progiciels. Ses atouts reposent notamment sur le fait que la suite logicielle est bâtie sur des technologies non propriétaires, et utilisable sous tout type de système (Windows, Mac, Unix, Linux) et par tout type d'intervenant, qu'il soit acheteur, vendeur ou prestataire. L'offre produit se compose d'une suite logicielle couvrant l'ensemble des besoins de l'entreprise et notamment : les solutions de e-procurement, le déploiement de places de marché privées ou publiques, l'intégration aux solutions d'ERP et de CRM, et l'interopérabilité entre différentes places de marché. Créée en 1996, RightWorks regroupe aujourd'hui plus de 75 sociétés dont 50 places de marché et compte une centaine de clients, parmi lesquels AchatPro, Aspect Développement et Tradematrix.