Mon compte Devenir membre Newsletters

STRATEGIE

Publié le par

Les membres postent leur photos ou vidéos de looks.

Les membres postent leur photos ou vidéos de looks.

Walldress, à la mode!

MODE Sur Walldress, tout est affaire de look. Rendez-vous des «fashion victims», le site jouit d'un réel potentiel.

Lancé en début d'année, Walldress est un site communautaire, où les internautes peuvent poster des photos ou des vidéos de looks. Sur cette galerie, « les consommateurs peuvent fouiller et trouver chaussure à leur pied », commente Gaël Guillet, le directeur commercial qui est aussi l'un des trois fondateurs du site. Ces derniers valident les posts des internautes et éditent des vidéos de looks sympas dénichés dans la rue, sur des anonymes. Pour ce faire, ils font appel à une agence qui «erre» ans les quartiers parisiens chics et branchés pour débusquer les personnes ayant «du style». Actuellement, quatre types de vidéos sont visibles sur le site: Streetstyle, Celebrity Style, Dress Code et Défilés. Plus de 2 000 photos et 350 vidéos ont été postées sur le portail.

Lorsqu'un look particulier plaît aux internautes, un lien permet d'accéder à une page sur laquelle sont proposés des vêtements similaires à ceux vus portés. Il suffit alors de cliquer sur un habit ou accessoire pour être redirigé vers le site marchand partenaire. Le site fait ainsi le lien entre conseils vestimentaires et articles de mode vendus chez les e-marchands.

Le modèle économique retenu est celui de l'affiliation. « Nous percevons une commission de 5 à 15 % par vente », précise Gaël Guillet. A ce jour, le site enregistrerait entre 500 et 1 000 visiteurs unique mensuels. Pour se faire connaître, les fondateurs misent essentiellement sur la blogosphère, très active dans l'univers de la mode. Preuve de son potentiel, le site a été nommé lauréat du Réseau Entreprendre Paris en 201 1. Une version anglaise du portail doit voir le jour prochainement. Des applications iPad, iPhone et Android seront également lancées, en octobre et en novembre.

Lafourchette.com, toujours plus vorace

LOISIRS Le site français de réservation de table en ligne, Lafourchette.com, accélère son développement.

Treize mille restaurants parte naires. Tel est l'objectif fixé par les trois fondateurs du site LaFourchette.com, fondé en 2007: Bertrand Jelensperger, Patrick Dalsace et Denis Fayolle. Le portail en compte 8 000 aujourd'hui. Parmi eux, une brochette de grands chefs comme Hélène Darroze ou Alain Ducasse, ainsi que des groupes de renom tels Lenôtre et Lucien Barrière. Avec 3 millions de couverts en 2010 (5 millions espérés pour 2011), le portail enregistre un chiffre d'affaires de 4,6 millions d'euros en 2010. Leader de la réservation de restaurants en ligne, il compte déjà six millions de membres, quatre ans après son lancement. Essentiellement présents en Espagne et en France, les fondateurs souhaitent étendre leurs offres à l'Italie, la Suisse, ou encore la Belgique. Pour cela, une levée de fonds de 3,3 millions d'euros a été réalisée auprès de leur actionnaire historique Smart&Co Ventures. Il est aussi question de développer les autres canaux comme les mobiles et les réseaux sociaux. « C'est aussi sur ces axes que nous accentuerons notre développement. Nous souhaitons réussir au mieux notre stratégie de fidélisation et de conquête », commente Bertrand Jelensperger. Pour y parvenir, Lafourchette a signé un partenariat avec American Express, en juin dernier. « Leur base de clients fidèles correspond à notre cible. Grâce à ce partenariat nous pourrons en bénéficier », ajoute Bertrand Jelensperger. Lafourchette proposera, quant à elle, de meilleures offres aux détenteurs de cartes American Express.

Lafourchette a un sacré appétit: « Nous souhaitons doubler le nombre d'employés d'ici la fin de l'année » assure Bertrand Jelensperger. Aujourd'hui, il en dirige une centaine.