Mon compte Devenir membre Newsletters

Serial entrepreneur

Publié le par

Après un itinéraire marquant dans le Web, Olivier Heckmann et son complice Michel Meyer créent Kewego, une entreprise spécialisée dans les contenus vidéo sur le Net et en réseau d'écrans. Retour sur le riche parcours de ce récidiviste.

@ (C) Bruno Levy

Un physique longiligne de tennisman, un esprit de synthèse et une pointe d'accent du sud. Olivier Heckmann raconte son par avec simplicité et décontraction, le sourire toujours prompt à apparaître. Avec un père ingénieur dans l'aérospatiale et une mère directrice d'une résidence de retraite, ce Toulousain, passé par une école de commerce, a vite pris le chemin de la création d'entreprise.

Il commence sa carrière dans les années quatre-vingt-dix au coeur de la Silicon Valley. «Je suis parti à San Francisco avec mon CV en poche. J'ai fait le tour des salons en disant que je cherchais un stage», se souvient-il. Son dynamisme séduit Ray Dream, une entreprise spécialisée dans les images de synthèse. Il y monte la structure française et travaille sur des projets de développement dans le secteur du marketing interactif. Folle époque où il rencontre également Michel Meyer, son futur associé. Nous sommes fin 1994, l'Internet est en pleine effervescence... «Nos bureaux étaient situés à côté de ceux de Netscape et en face de ceux de Yahoo!», se rappelle Olivier Heckmann.

Les deux jeunes ont à peine plus de 20 ans et nourrissent en commun l'envie d'entreprendre sur un modèle, alors courant aux États-Unis, celui du capital-risque. Chose faite, ils lancent en 1995 l'une des entreprises pionnières du Web. Et dans la foulée, mettent en orbite un site qui connaît un succès important, Virtual Baguette, l'un des premiers sites communautaires français. Classiquement, l'entreprise lève des fonds et connaît un fort développement. «Très vite, nous avons constaté que le volet communautaire était porteur. Nous avons recentré l'activité autour de ce modèle pour aboutir à la création de Multimania. A l'époque, nous étions le troisième acteur français derrière Wanadoo et Yahoo!, en termes de trafic», précise Olivier Heckmann.

La société, cotée en bourse en mars 2000, atteint une valorisation de 250 millions d'euros et connaît un engouement remarquable. «Le marché était cependant en train de tourner et nous avons décidé de fusionner avec Lycos, présent dans une dizaine de pays européens», explique le jeune dirigeant. Vendue pour 220 millions d'euros, la structure fusionne donc, Olivier Heckmann restant en charge du développement européen du portail pendant près de deux ans. S'en suit une année sabbatique qui fera place, en 2003, à de nouveaux projets. Kewego est lancée. «Ce que j'aime vraiment, c'est travailler avec la technologie. Cela apporte des ruptures et des innovations. Et donne de la valeur et des barrières à l'entrée», confie-t-il. Cette plateforme, qui permet de gérer, diffuser et monétiser des contenus vidéo sur Internet ou sur réseaux d'écrans, compte à ce jour 70 employés. Fait marquant, les équipes de Kewego valorisent la diversité et misent sur la pluridisciplinarité.

«Nous essayons d'avoir une très grande diversité dans nos équipes, car dans les univers où nous évoluons, nous avons besoin d'avoir des prismes différents», affirme Olivier Heckmann.

A 37 ans, avec humour et naturel, tout en étant attaché à un professionnalisme sans faille, le patron pilote son nouveau vaisseau amiral. «Au coeur de notre activité, il y a le client. Nous essayons d'être toujours innovants dans les approches que nous proposons», souligne- t-il. Et le marché se développe, y compris chez les acteurs de l'e-commerce. «Avec la vidéo, nous sommes vraiment dans les tout premiers instants de quelque chose qui va redessiner le paysage audiovisuel et média», prédit Olivier Heckmann.

En outre, l'homme consacre une partie de son temps à accompagner des entreprises qui démarrent, à l'instar de la jeune pousse Canal CE. Un véritable sériai entrepreneur, accro communicatif à l'adrénaline de la création d'entreprise.

1994 - Création de la structure française de Ray Dream.
1995 - Création de Multimania avec Michel Meyer.
2000 - Multimania est valorisée à 250 ME.
2003 - Création de Kewego.