Mon compte Devenir membre Newsletters

Solutions de paiement sécurisé : la foire d'empoigne

Publié le par

Les transactions d'achat effectuées sur Internet ne connaissent pas toutes une fin heureuse. Modification du montant des achats, "faux-vrais numéros" de cartes bancaires, capture des numéros de cartes sur le serveur des commerçants, "pseudo-marchands"... sont autant de préjudices subis par les internautes, les marchands et les banques. Pour y remédier, les solutions de paiement sécurisé existent, mais leur offre est souvent méconnue. Outre CyberMut P@iment, développée par le Crédit Mutuel, et Télécommerce, de France Télécom, qui sont les solutions les plus répandues, une dizaine d'autres sont présentes sur le marché. Voici un éventail de quelques-unes d'entre elles.

CYBER-COMM - www.cyber-comm.com


L'offre : La solution développée par Cyber-COMM s'appuie sur un lecteur de carte sécurisé connecté au micro-ordinateur. Cyber-Comm regroupe les neuf principales banques françaises (Banque Populaire, BNP, Crédit Lyonnais, Caisse d'Epargne, CCF, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, La Poste et la Société Générale), des organismes financiers français et internationaux (Carte Bleue, Visa, Groupement des cartes bancaires...), des fournisseurs de cartes à puce (Gemplus, Oberthur...) et France Télécom. Fonctionnement : Pour le paiement par carte, Cyber-COMM repose sur l'utilisation à la fois de la carte à puce bancaire et des réseaux bancaires, tout en associant de nouvelles technologies liés aux lecteurs de cartes sécurisés et aux protocoles de paiement sécurisé sur Internet. En pratique, le titulaire de la carte, devant un micro-ordinateur relié au lecteur de carte à puce, se voit proposer d'introduire sa carte dans le lecteur sécurisé, puis de composer son code secret. La carte à puce contrôle alors elle-même l'exactitude du code et vérifie l'identité numérique entre le code saisi et celui qu'elle a en zone secrète. Après identification du titulaire de la carte à puce, cette dernière va signer la transaction et transmettre ces données au lecteur sécurisé, qui a pour mission de les chiffrer et de les signer. Prix : La première phase de commercialisation du lecteur de carte à puce de la solution Cyber-COMM n'a pas atteint les objectifs que la société s'était fixés au départ, faute d'avoir su convaincre les réseaux de distribution traditionnels de vendre le produit. Le prix industriel du lecteur se situe entre 400 et 500 F. Selon une enquête Ipsos menée pour le compte de Cyber-COMM, 25 % des internautes sont prêts à payer 450 F pour se procurer le lecteur, et 60 % feraient la démarche pour un prix de 250 F. Pour le marchand, l'installation du logiciel nécessite un investissement de 1 500 F. Clients : 65 commerçants sont aujourd'hui raccordés ou en cours de raccordement à la solution de paiement sécurisé Cyber-COMM, parmi lesquels blackorange.com, lequipe.fr, pere-noel.fr

PAYBOX - Moneyline - www.paybox.com


L'offre : Paybox offre un large choix de fonctionnalités : le paiement par cartes bancaires, privatives ou de fidélité (22 cartes gérées), la gestion des paiements par abonnement, la mise en recouvrement différée ou l'annulation de la commande, le traitement par lots (transfert de fichiers de transaction en off line), ainsi que la gestion des demandes d'autorisation générées par un call center, une application Wap ou le Minitel. Paybox est une solution interbancaire, ce qui signifie qu'en souscrivant un abonnement, le commerçant a la possibilité de rester dans sa banque habituelle ou bien de faire jouer la concurrence. Fonctionnement : Lorsque l'internaute finalise son achat, le logiciel du commerçant vérifie les informations, contrôle le stock et les méthodes de livraison, calcule éventuellement les frais annexes (port, TVA...) et présente un récapitulatif de la commande au client. La page d'accueil de Paybox System informe l'acheteur sur son achat (présentation du nom du commerçant, montant et devise de l'achat). Si celui-ci confirme son achat, les informations qui concernent ses coordonnées bancaires sont transférées sur le serveur Paybox System de Paybox Service. Lorsque le numéro de carte bancaire est accepté, Paybox System émet une demande d'autorisation vers le centre de la banque à laquelle est affilié le commerçant. Celui-ci émet alors un numéro d'autorisation ou de refus. Si le paiement est accepté, Paybox effectue alors les opérations suivantes : affichage du ticket de paiement sur l'écran de l'acheteur, envoi du ticket de paiement par e-mail à l'acheteur et au commerçant et, en option, connexion directe en HTTP vers le serveur commerçant pour renvoyer les informations sur le paiement. Le numéro de carte n'est, en revanche, jamais renvoyé au commerçant. Prix : Le droit d'adhésion à la solution Paybox est facturé 2 500 F HT au commerçant. Ce droit comprend la fourniture par Paybox du module à installer sur le site, son paramétrage, une assistance technique, la personnalisation de la page de paiement aux couleurs du site marchand et de sa banque, ainsi que les changements de domiciliations bancaires. L'abonnement mensuel est de 130 F HT et est plafonné à 100 opérations par mois. Au-delà des 100 premières opérations, une participation aux frais de télécommunication et d'infrastructure est pratiquée, qui s'élève à 35 centimes par autorisation supplémentaire. Enfin, la gestion de la mise en recouvrement d'une transaction sur plusieurs échéances, définies lors de la première transaction, est une option facturée 35 F HT par mois. Clients : kanibuy.com, alloresto.fr, Free, First Telecom, Trading central

PAYLINE - Experian - www.payline.com


L'offre : La solution Payline est destinée à l'ensemble des acteurs du commerce électronique : fournisseurs d'accès et hébergeurs de sites web, commerçants en ligne, vépécistes, banques, etc. Elle leur permet de proposer à leurs clients le paiement crypté par carte. Fin 1999, les achats réalisés avec cette solution de paiement sécurisé ont représenté plus de 50 millions de francs d'achats pour environ 120 000 transactions. Payline est une solution qui fournit des informations détaillées accessibles directement en ligne pour le commerçant (statistiques, affichage de numéro de carte sur les relevés...), une personnalisation du service aux couleurs du commerçant et une utilisation multilingue (français, anglais, espagnol, italien, allemand). Fonctionnement : - Un client est chez un commerçant sur Internet et effectue une commande : il valide sa facture. - Le commerçant transmet en mode sécurisé les données de contexte (référence, montant de la facture...) au serveur Payline. - Le client est routé sur le serveur Payline en mode sécurisé SSL. Il inscrit son numéro de carte bancaire et la date de validité. - Le serveur Payline contrôle la carte et fait une demande d'autorisation auprès de la banque du porteur de la carte. - Le serveur Payline informe le commerçant du résultat de la transaction en mode sécurisé. L'utilisateur est renvoyé chez son commerçant. - Le soir, le serveur Payline effectue une remise auprès de la banque du commerçant. Payline est compatible avec la quasi totalité des cartes du marché : Visa, Mastercard, Eurocard, CB, American Express. La solution est également interfaçée avec les plates-formes de web marchand leaders sur le marché : Net Commerce d'IBM, Site Server de Microsoft, Universal Commerce d'Informix, Intershop, Lotus Domino... Prix : Les coûts de mise en service sont les suivants : Mise en place chez l'hébergeur : Licence d'utilisation : 13 000 F HT. Maintenance annuelle : 5 000 F HT. Activation d'un contrat commerçant : Mise en place d'un contrat commerçant CB ou American Express : 1 000 F HT. Mise en place de la page de paiement personnalisée (option) : 1 000 F HT. Phase d'Exploitation : Coûts d'exploitation liés au traitement des transactions traitées et transmises au serveur de télépaiement, à savoir : Traitement, avec un minimum de facturation, par trimestre civil, de 1 000 F HT pour le commerçant ou de 2 500 F HT pour l'hébergeur (pour un démarrage s'effectuant en cours de trimestre civil, le minimum de facturation s'effectuera au prorata temporis du trimestre écoulé). De 1 000 à 30 000 transactions/trimestre : 1,20 F HT/transaction. De 30 0001 à 150 000 transactions/trimestre : 0,90 F HT/transaction. De 150 001 à 300 000 transactions/trimestre : 0,80 F HT/transaction De 300 001 à 600 000 transactions/trimestre : 0,60 F HT/transaction A partir de 600 001 transactions/trimestre : 0,50 F HT/transaction. Clients : Près de 400 sites commerciaux ont choisi Payline, parmi lesquels agfa.fr, cdandco.com, shoppingavenue.com

SIPS PAYMENT - Atos - www.sips-atos.com


L'offre : Le système SIPS Payment d'Atos (Secure Internet Processing Services) reprend les fonctions assurées dans le monde réel par la caisse d'un magasin et le terminal de paiement électronique : choix du type de carte, contrôle et acquisition des transactions de paiement, édition du ticket électronique... Fonctionnement : La sécurité du paiement repose sur l'authentification du commerçant et sur la confidentialité et l'intégrité des données. Pour assurer cette sécurité, SIPS s'appuie sur des techniques éprouvées de cryptographie et respecte les différentes réglementations nationales et internationales. SIPS Payment accepte ainsi les formulaires SSL, les solutions de paiement par GSM, les solutions SET et Cyber-COMM, les Microsoft Wallets... La solution est multidevise, multilingue et compatible avec les principaux logiciels de développement de boutique web (Commerce Server de Microsoft, NetCommerce d'IBM, ICS d'Oracle, Intershop...). Prix : La solution SIPS est distribuée : - Par des institutions financières (banques et établissements de crédit) qui l'ont intégrée à leur offre et la commercialise à un prix variant entre 1 000 et 7 000 F HT pour les frais d'entrée. Le prix des transactions varie lui aussi entre 1 et 2 F HT selon les services. Et l'abonnement mensuel est variable selon les organismes (entre 100 et 400 F HT). - Par les hébergeurs et les fournisseurs d'accès à un prix qui varie entre 1 000 et 15 000 F HT, auquel s'ajoute les frais d'installation (développement, mise en oeuvre...) et le prix des transactions (environ 1 à 2 F HT). - Directement par Atos. Dans ce cas-là, le coût d'entrée de la solution est de 15 000 F HT. Le prix des transactions est de 1 F HT et est dégressif suivant leur nombre. Clients : clubdial.fr, fimatex.fr

PROBATIO - www.probatio.com


L'offre : Probatio se positionne sur le modèle du tiers de confiance. La société propose aux acheteurs et aux vendeurs un service d'intermédiation pouvant naître dans le cadre d'une vente B to B, B to C ou C to C. Fonctionnement : Lors d'une transaction, l'acheteur paye sa commande à Probatio qui, une fois le versement encaissé, autorise le marchand à expédier le produit vendu. Dans un second temps, le client reçoit son achat et manifeste son accord, entraînant ainsi le versement de la somme due au vendeur. En cas de litige (absence de livraison ou livraison non conforme), l'acheteur renvoie le produit au vendeur et Probatio restitue le montant de la transaction à l'acheteur, sans aucun frais supplémentaire. Les paiements peuvent s'effectuer par carte bancaire, mais également par chèque ou par mandat. Les acheteurs ont, d'autre part, la possibilité de payer dans toutes les monnaies de la zone euro, ainsi qu'en francs suisses, en livres sterling, en dollars américains et canadiens, et en yens. Prix : Le coût du service assuré par Probatio varie selon le montant de la transaction : De 0 à 499 F, les frais d'utilisation du service sont de 15 F, Probatio prélevant une commission de 4 % sur le montant de la transaction. Clients : ibazar.fr, bonjour.fr, onlycar.com, affaireconclue.com

BIBIT - www.bibit.com


L'offre : Créée pour offrir des solutions de paiement aux sociétés qui souhaitent exporter leurs produits via le Net, la solution d'origine hollandaise BIBIT propose aux gestionnaires de sites marchands d'externaliser leur service de paiement. Commun à tous les pays d'Europe, le système de paiement BIBIT est multidevise et multipays. Il rend possible près de 50 méthodes de paiement internationaux, on line et off line, quel que soit le canal utilisé (PC, téléphone, GSM, PDA). BIBIT a intégré dans son système l'ensemble des moyens de paiements existants, des plus courants (cartes Visa, American Express, Eurocard/Mastercard...) aux plus spécifiques de certains pays (Proton, SET, virements interbancaires, porte-monnaie électronique). Fonctionnement : BIBIT exécute le suivi comptable pour le compte du gestionnaire. Il lui fournit toutes les informations dont il a besoin sur les commandes et les paiements en cours, contrôle l'état de son compte (BIBIT fait le rapprochement entre le montant des opérations de crédit et des opérations de paiement des commandes, et vire le montant dû sur le compte du site marchand une fois par semaine), et lui fait connaître le profil de ses utilisateurs. Prix : Pour pouvoir être client BIBIT, la tarification du système de paiement s'articule de trois façons : - abonnement mensuel de 99 euros/mois ou de 149 euros/mois en fonction des options choisies. - 0,90 euro pour les 100 premières transactions, 0,55 euro de la 101e à la 1 000e, 0,35 euro au-delà de la 1 001e. - Frais ou commission pour chaque transaction dont le montant dépend du moyen de paiement (imposés par l'institution financière qui traite la transaction). Clients : BIBIT a déjà été implémenté par plus de 700 clients dans le monde dont PC Magazine, The Financial Times, Giant Bicycle, quoteonwine.com...

ODYSSEO - Blue Line International - www.odysseo.fr


L'offre : Odysseo est un portefeuille électronique téléchargeable gratuitement pour les consommateurs depuis les sites des cybermarchands. La solution développée par Blue Line International offre un label de sécurité et de confiance aux consommateurs comme aux marchands, grâce au déploiement d'une infrastructure de clés privées (PKI) qui rendent les transactions irrévocables. Les données sensibles (code confidentiel, log in ou mot de passe), qui sont stockées sur la plate-forme une fois pour toutes, ne circulent à aucun moment sur le réseau lors de la transaction, garantissant ainsi la confidentialité et la non-répudation de l'achat entre les acteurs. Fonctionnement : Avec Odysseo, l'internaute dispose d'un porte-monnaie électronique baptisé B-Wallet lui permettant d'effectuer des achats d'un montant de 4 à 80 euros (25 à 500 francs). Prix : Blue Line, qui joue le rôle d'intermédiaire entre le client et le commerçant, récupère une commission de 1,5 % du montant de chaque transaction. Par ailleurs, le commerçant doit ajouter 450 euros de frais d'installation de la solution sur le serveur Clients : Odysseo est encore en phase de test sur une cinquantaine de site marchands, la commercialisation ne devant réellement démarrer que début 2001.