Mon compte Devenir membre Newsletters

Stratège et développeur

Publié le par


Avec 1,4 million de clients actifs, Téléshopping poursuit sa stratégie sur le on line de manière de plus en plus offensive. En 2006, l'année aura été jalonnée, en effet, par plusieurs temps forts. Innovation sur le site d'e-commerce, d'abord, avec la mise en ligne, au format vidéo, des films de présentation des 500 produits vendus. Stratégie offensive sur le site internet mobile, ensuite. Ce dernier, lancé il y a deux ans et référencé via i-mode et Gallery, commencerait à décoller et à trouver sa cible. Mais Téléshopping, ce sont aussi deux sites, “pure players” de l'Internet, qui naviguent autour du vaisseau amiral. Sur- Invitation.com, positionné sur les ventes privées. Un secteur qui a connu une année 2006 marquée par une très forte croissance, dans la lignée du marché. Et 1001 listes, racheté en décembre 2006 pour 20 millions d'euros. Ce pure player, fort d'une marque à notoriété et d'un positionnement assez unique sur les listes de mariage, vient s'intégrer de manière complémentaire aux métiers de Téléshopping. Première filiale créée par TF1 en août 1987, Téléshopping occupe désormais la troisième place en termes de chiffre d'affaires, après Euro sport et TF1 Vidéo. Au total, la chaîne de téléachat finit l'année 2006 sur une progression de 20 % de son chiffre d'affaires avec des prises de position qui augurent d'une année 2007 placée sous le signe du développement.

Parcours

Yann Boucraut, 41 ans, est titulaire d'une maîtrise de finance à Dauphine et d'un DESS d'audit des organisations. En 1988, il intègre le groupe Bouygues. Il travaille au niveau de la holding des services financiers du groupe avant de rejoindre Téléshopping en 1997, en tant que secrétaire général. En 2003, il devient directeur général de la filiale de TF1.

Mot clés : Vente

Martine Fuxa