Mon compte Devenir membre Newsletters

TECHNO WEB

Publié le par

AMABIS VALIDE SUR LE WEB LA QUALITE DES ADRESSES POSTALES

Fournisseur de services spécialisé dans la qualité des données, Amabis a lancé au mois de mars une boutique en ligne dédiée à l'acquisition et à la mise à jour des référentiels postaux. Son nom: Fichiers-postaux.com. Il s'agit de pouvoir contrôler la qualité des adresses de ses prospects et clients afin d'envoyer ses courriers au bon endroit. Cette e-boutique vise à permettre aux entreprises d'accéder plus rapidement aux référentiels de La Poste, dont Amabis est diffuseur officiel. Ces référentiels répertorient codes postaux, numéros de rue, cedex, etc.

L'idée du site est d'ouvrir le marché aux entreprises et collectivités locales, tout en simplifiant le processus de commande pour tous les clients.

Huit référentiels postaux sont ainsi disponibles, à des prix variant selon leur nature, leur contenu et la zone géographique. Par exemple, le fichier Hexaposte qui comptabilise le code postal de toutes les communes françaises, est proposé à 502,32 euros TTC. Hexavia, qui permet de contrôler la présence et l'orthographe des noms de voies en France, coûte 4 066,40 euros TTC. Plusieurs versions de chaque référentiel sont proposées: nationale, régionale et départementale.

PAYPAL S'ENRICHIT DE NOUVELLES FONCTIONNALITES

Le portefeuille électronique a été complètement remanié. Il propose de nouveaux services à ses utilisateurs, comme la possibilité de décorréler l'achat du paiement. Le client pourra acheter un produit en magasin, le rapporter à la maison et décider de quelle manière il paiera cet achat.

PayPal est le seul acteur qui propose un portefeuille électronique permettant à ses utilisateurs de bénéficier d'un délai de réflexion de cinq à sept jours et de changer d'avis sur le produit acheté. En outre, l'utilisateur pourra créer des listes personnelles de produits à acheter, tout en comparant les prix. Aussi, le portefeuille électronique s'occupera de dénicher les bons plans et les réductions sur les produits préférés de l'utilisateur. Et enfin, il pourra créer ses réserves d'argent (pour un voyage, un déménagement, etc.) et ses règles de dépense (montant maximum pour un achat...) sans passer par un organisme bancaire. Ces évolutions ont été annoncées par PayPal à l'occasion du festival SXSW (South by Southwest) à Austin au Texas. Elles seront opérationnelles à partir du mois de mai.

LE LOGISTICIEN KIVA SYSTEMS RACHETE PAR AMAZON

Amazon.com annonce le rachat de l'entreprise logistique Kiva Systems, pour 775 millions de dollars (585 millions d'euros) en numéraire, une transaction permettant au géant du commerce électronique de mettre la main sur des technologies robotiques utilisées dans son réseau d'entrepôts. «Amazon utilise depuis longtemps l'automatisation dans ses centres d'expédition, et la technologie de Kiva est une autre façon d'améliorer la productivité en apportant directement les produits aux employés afin qu'ils les emballent et les chargent», explique dans un communiqué le responsable des expéditions Dave Clark. L'acquisition, approuvée par les actionnaires de Kiva, devrait être effective à la fin du mois de juin 2012.

ACXIOM ET ATIPIK CREENT LA CITIZEN BOX

Acxiom et Atipik viennent de signer un partenariat pour proposer une plateforme de gestion de relation client intégrant des données opt-in et géolocalisées. Car c'est grâce à la géolocalisation que la plateforme CityZen Box permet aux commerçants de gérer, depuis Internet, leur relation avec leur communauté de clients et prospects, en leur adressant les offres du moment par e-mail et SMS. Elaborée par Atipik, société spécialisée dans le marketing sociétal, et Acxiom, spécialiste des technologies et services marketing, la solution aide les commerçants à booster leur politique de conquête et de fidélisation pour générer du trafic en point de vente. «Que l'on soit franchisé, e-commerçant ou artisan, l'outil s'adresse à tous», explique l'entreprise.

Acxiom a intégré dans CityZen Box ses bases d'e-mails (7 millions d'adresses) et de SMS opt-in (3 millions d'adresses). Avec ses informations enrichies, la plateforme permet aux commerçants de mener des campagnes d'acquisition ciblées et personnalisées, et de développer leur commerce plus facilement. «Les artisans ou commerçants de proximité, qui n'ont pas forcément de bases de données, peuvent ainsi orchestrer des opérations locales», poursuit Atipik. Les clients et prospects, quant à eux, reçoivent des offres promotionnelles correspondant à leurs attentes. Grâce à une levée de fonds en décembre dernier, CityZen Box a pu se développer. Aujourd'hui, 4 000 points de vente l'utiliseraient et 700 000 clients bénéficieraient de ses coupons de réduction.

SMILE ET RBS SIGNENT UN ACCORD DE PARTENARIAT

Smile, intégrateur français de solutions open source, devient partenaire de RBS Software, éditeur de la solution de CMS e-commerce baptisée RBS Change. Les deux acteurs s'allient pour proposer une offre commune dans le domaine de l'e-commerce open source. Smile est un intégrateur français et européen de solutions open source, actif sur des solutions dans les domaines de la gestion de contenus, des portails, du mobile, de la GED, de l'e-commerce, des ERP, du décisionnel, du CRM... Quant à RBS Change, c'est une plateforme open source de gestion de contenu et d'e-commerce destinée aux entreprises souhaitant développer leurs activités de commerce électronique.

« Nous sommes en relation avec RBS depuis 2009, mais c'est à l'occasion d'un récent projet commun B to B que nous avons souhaité concrétiser ce partenariat », explique Vincent Sprit, responsable de l'offre e-commerce chez Smile. En associant l'expertise et la connaissance métier de Smile avec la qualité de l'outil Change de RBS Software, les deux acteurs souhaitent apporter une offre à forte valeur ajoutée aux clients. La plateforme ne fera de compromis «ni sur la qualité, ni sur la performance», estiment les deux partenaires.

ADONN: PREMIER SITE DE RECOMMANDATION SOCIALE REMUNEREE

Adonn.fr est un site permettant aux internautes membres de Facebook de diffuser, s'ils le souhaitent, des campagnes d'annonceurs sur leur mur, contre rémunération. Une nouvelle tendance, qui consiste à rémunérer les internautes pour la diffusion de publicités sur leur espace personnel. La société Adonn entend ainsi séduire les annonceurs grâce aux 25 millions d'utilisateurs français du réseau social Facebook. Le concept est relativement simple: l'internaute a la possibilité de choisir la campagne publicitaire qu'il souhaite relayer. Adonn propose donc de placer les utilisateurs de Facebook au coeur des campagnes de marques, en mettant ainsi en avant leur rôle de prescripteur auprès de leurs «amis virtuels». Les internautes n'ont aucune obligation de participation et sont libres de choisir la campagne qu'ils souhaitent promouvoir et ce, en échange d'une rémunération, sur le principe d'un revenu partagé. Ce dernier peut en théorie, aller jusqu'à 70 euros par mois.

Par la rédaction

redaction@editialis.fr