Mon compte Devenir membre Newsletters

Tête de pont publicitaire interactive

Publié le par

Avec Cyberdeck, les annonceurs dans les lieux publics ont désormais un média interactif alliant l'affichage publicitaire, l'accès gratuit à Internet et l'achat en ligne.


Avec le concept Cyberdeck, les dirigeants de la société éponyme entendent révolutionner l'affichage publicitaire dans les lieux publics. Exit les affiches 4 x 3, place aux panneaux d'affichage interactifs et aux bornes internet permettant la connexion et bien sûr l'achat en ligne. Matériellement, le Cyberdeck se compose de deux éléments distincts : un module d'affichage et un module interactif. Le premier, un écran plasma, permet à l'annonceur de diffuser de la publicité ou des informations sous forme d'images et de vidéo. Il est entièrement piloté à distance via Internet par la régie publicitaire en ligne créée par la société. Concrètement, l'annonceur peut donc adapter son message en fonction des emplacements retenus pour l'installation des panneaux Cyberdeck. Sur un écran installé dans un aéroport, une compagnie aérienne peut, par exemple, délivrer des messages sur des ventes spot de billet. La vente d'espace de diffusion se fait par tranche d'une heure par jour, sur une semaine minimum, avec la possibilité de choisir les emplacements de diffusion. En plus d'un rôle informatif, ces espaces ont pour but de déclencher des achats impulsifs qui, cette fois, peuvent se faire sur le second module du Cyberdeck. En effet, le bouton de l'annonceur est en permanence présent sur l'écran tactile de la borne Cyberdeck. L'internaute accède directement à l'offre en question sans passer par le site général de l'annonceur. Sur ces bornes, le public dispose également d'un accès totalement gratuit à Internet et à tous les services s'y rattachant. Le navigateur développé par Cyberdeck permet de récupérer et de conserver l'ensemble des informations issues de l'utilisation des modules par les "Cybernautes". Ces informations en main, les annonceurs ont alors tout le loisir de diffuser des bandeaux publicitaires on line adaptés au profil de l'utilisateur ou de mener des actions de marketing direct par e-mail.

Installation gratuite


Le concept Cyberdeck a déjà séduit des universités, des grandes écoles de commerces, mais aussi l'aéroport d'Orly et la RATP. Les statistiques affichent un taux d'utilisation moyen de 80 %, avec des temps de connexion de 4 à 12 minutes par utilisateur. Les lieux publics visés par Cyberdeck sont sélectionnés selon trois critères : un minimum de 1 000 visiteurs par jour ; une fréquentation quotidienne ou hebdomadaire ; l'intérêt du site pour les annonceurs. Passée cette étape de sélection, tout est gratuit pour le partenaire hébergeur, à condition qu'il s'engage à livrer ses meilleurs emplacements. Pour se rémunérer, Cyberdeck mise sur la vente d'espaces publicitaires aux annonceurs. D'ici à 2003, cette source devrait représenter 80 % du chiffre d'affaires. En 1999, les dirigeants revendiquaient un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros sur 35 sites. Pour 2000, les prévisions sont respectivement de 500 millions d'euros et de 500 sites. Pour accroître sa notoriété et financer son développement, Cyberdeck vient d'ailleurs de s'introduire au Nouveau marché de la Bourse de Paris.