Mon compte Devenir membre Newsletters

Tikamoon, à contre-pied des grandes tendances

Publié le par

Bois massif mais petits prix, Tikamoon veut rivaliser avec les géants du secteur.

Les meubles peuvent aussi être réalisés sur mesure.

Les meubles peuvent aussi être réalisés sur mesure.

Tikamoon.fr est tout l'opposé d'Ikéa. Sur ce site, on peut acheter des meubles déjà montés, standardisé ou sur mesure, et exclusivement composés de pièces de bois taillées dans le tronc des arbres. Du bois massif « certifié durable et équitable, provenant d'exploitations respectant le renouvellement des forêts », précise Arnaud Vanpo-peringhe, directeur associé de Tikamoon. L' ex- directeur général de 2xmoinscher.com maîtrise le domaine de la vente. Lorsqu'il rencontre son futur associé, Xavier Vincent, un spécialiste du mobilier, il décide de relever le défi de l'entrepreneuriat. Tikamoon naît début 2010. La combinaison de leurs expertises fera-t-elle la différence face à des géants de l'ameublement déjà bien implantés sur le Net? Le nom Tikamoon, contraction de «ticket for the moon» (un billet pour la lune), atteste, en tout, cas de leur volonté de réussir.

Le site propose déjà plus de 1000 références, imaginées et dessinées par Xavier Vincent. Les articles sont regroupés par univers. Il y en a cinq, pour l'instant: salon, séjour, salle de bains, chambres, et décoration. Les catégories cuisine et jardin sont pour bientôt. Une nouvelle collection de meubles est lancée tous les trois à six mois, disponible dans quatre essences de bois distinctes: acacia, acajou, teck et bambou. Le pin et le chêne compléteront ensuite la palette. Tikamoon veut aussi faire la différence sur les prix. « Nous affichons des prix fabricants. Ainsi, sur les comparateurs, nous sommes 20 % moins chers que la moyenne des vendeurs de meubles en bois massif », assure Xavier Vincent. Tikamoon a déjà réalisé 1,7 million d'euros de chiffre d'affaires en 2010 et vise le double en 2011. Pour y parvenir, le site compte bien vendre ses meubles à travers toute l'Europe.

Mot clés : Prix |

François Deschamps