Mon compte Devenir membre Newsletters

Trouvea.fr s'occupe de tout!

Publié le par

Le site compare les prix des entreprises de services à la personne. Pour chaque mise en relation avec un client, une somme fixe est facturée au professionnel référencé.

Le plan Borloo, visant à développer les services à la personne, a fait des émules sur la Toile. Lancé début avril, Trouvea.fr est un comparateur de prix qui passe au crible les prestataires de services à domicile. Besoin d'une aide ménagère? Le portail trouvera les organismes les plus proches de chez vous et les classera en fonction de leurs tarifs. Un comparateur comme un autre? Pas tout à fait. «Le site est un mix entre un comparateur de prix et un système d'inter médiation», explique Gilles Gallico, son fondateur.

Concrètement, être référencé est totalement gratuit pour les professionnels. Mais, lorsqu'un internaute souhaite être mis en relation avec un prestataire de services, une somme fixe, tenue confidentielle, est facturée à ce dernier. Un montant qui est plus élevé si l'internaute laisse ses coordonnées afin d'être recontacté. «Notre modèle économique, c'est du clic par action. Nous facturons les professionnels si une mise en relation a eu lieu. C'est pourquoi nous ne donnons pas les coordonnées des prestataires de services sur la page d'accueil. L'internaute doit d'abord s'identifier», poursuit Gilles Gallico. Le tout en parfaite neutralité, puisque le portail ne favorise aucun prestataire.

En termes de communication, Trouvea.fr mise sur le référencement naturel et payant (sur Google et Yahoo! dans un premier temps), ainsi que sur le bouche à oreille. Mais aussi sur sa spécificité, puisque le site serait le seul positionné ainsi sur le service à la personne. Autre originalité: l'ambition citoyenne du portail. En effet, la société promet de reverser 5 % de son résultat net à des associations reconnues d'utilité publique. Pour l'heure, Trouvea.fr compte 70 professionnels, 150 particuliers inscrits et 100 visiteurs uniques par jour. Des débuts modestes, même si le site espère être rentable d'ici un an.