Mon compte Devenir membre Newsletters

UN OEIL SUR L'INTERNATIONAL

Publié le par

La rédaction d'e-commerce magazine vous présente une sélection d'articles repérés dans des publications internationales.

@ Fotolia / moonrun / Vanessa / Frog 974

USA: L'E-COMMERCE PROGRESSE DE 13 % AU TROISIEME TRIMESTRE 2011

- Aux Etats-Unis, les acheteurs en ligne ont dépensé 36,3 milliards de dollars au troisième trimestre de l'année 2011, révèle une étude ComScore Inc. Soit une hausse significative de 13,1 % par rapport à la même période, un an plus tôt (32,1 milliards de dollars). Pour l'e-commerce nord-américain, il s'agit de la huitième année de croissance consécutive et du quatrième trimestre de progression à deux chiffres. ComScore indique, par ailleurs, que l'essentiel de cette hausse des ventes au troisième trimestre provient non pas d'un panier moyen plus élevé, mais d'une augmentation de 22 % du nombre d'acheteurs en ligne. Enfin, sur l'ensemble des internautes américains, 74 % ont effectué au moins un achat en ligne au troisième trimestre 2011.

Source: lnternetretailer.com, novembre 2011

DISNEY ET YOUTUBE CONCLUENT UN ACCORD PORTANT SUR LA VIDEO

Deux puissantes sociétés de médias, Walt Disney Company et YouTube (propiété du groupe Google), annoncent un partenariat visant à investir conjointement 10 à 15 millions de dollars sur des nouvelles séries vidéo, produites par Disney et diffusées à la fois sur Disney.com et sur YouTube. Cette alliance est révélatrice, car elle démontre tacitement les faiblesses respectives des deux sociétés: Disney peine à attirer les enfants souhaitant regarder des films vidéo sur son site et YouTube accuse un déficit de crédibilité auprès des parents qui ne désirent pas laisser leurs enfants face à des vidéos et des commentaires jugés trop provocants, voire violents. « Il est impératif d'aller là où notre public se trouve », a déclaré James A. Pitaro, coprésident de Disney Interactive.

Source: nytimes.com, novembre 2011

@ Fotolia / moonrun / Vanessa / Frog 974

AMERICAN EXPRESS INVESTIT MASSIVEMENT DANS LE DIGITAL

La société American Express prévoit d'investir 100 millions de dollars dans des start-up spécialisées dans les paiements en ligne et sur mobiles. Ce programme d'investissements massifs s'inscrit dans la stratégie de la firme qui souhaite devenir un acteur actif de l'ère numérique. Géré depuis les nouveaux bureaux installés en pleine Silicon Valley, le programme visera avant tout les entreprises de l'économie numérique ayant des compétences en fidélisation, rabais, gestion du paiement mobile, services payants, sécurité, détection des fraudes et en analyse de données. Les paiements numériques pourraient constituer un domaine lucratif pour American Express, si la société parie sur les bonnes technologies et les bonnes entreprises. Cependant, investir dans de petites entreprises de haute technologie n'est pas toujours synonyme de progrès technologiques rapides.

Source: ecommercetimes.com, novembre 2011

@ Fotolia / moonrun / Vanessa / Frog 974

20 MILLIONS DE TRANSACTIONS REALISEES VIA LES MOBILES CHEZ STARBUCKS

- A l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, la société Starbucks a annoncé que son application de paiement via mobiles, «Starbucks mobile pay», déployée sur l'ensemble des Etats-Unis en janvier 2011, a traité plus de 20 millions de transactions. Cela en fait l'un des lancements de paiement par mobiles les plus réussis à ce jour. Concrètement, ce système est opérationnel dans près de 9 000 cafés Starbucks et permet aux utilisateurs d'iPhone, Android ou BlackBerry de payer directement et en toute facilité avec leur téléphone en scannant les codes-barres 2D, auprès d'écrans spécialement conçus pour cet usage, installés dans les magasins. Selon Adam Brotman, vice-président de Starbucks: « Mois après mois, nous constatons que le nombre de nos clients qui utilisent le paiement par mobiles augmente de façon vraiment significative. »

Source: lnternetretailing.net, novembre 2011