Mon compte Devenir membre Newsletters

UN OEIL SUR L'INTERNATIONAL

Publié le par

La rédaction d'e-commerce magazine vous présente une sélection d'articles repérés dans des publications internationales.

LES E-MARCHANDS CONSCIENTS DES ENJEUX DU F-COMMERCE

Acheter sur Facebook? Les preuves manquent pour dire que les consommateurs sont réellement prêts à le faire. «De nombreux détaillants ne voient pas un fort retour sur investissement de leurs efforts de vente sur le réseau social», assure Lauren Freedman, présidente de la firme de consultants E-tailing group. Cela n'empêche pourtant pas 51 % des détaillants de permettre aux consommateurs de parcourir leurs produits sur Facebook, selon la quatorzième étude annuelle Mystery Shopping d'E-tailing group, et à 16 % de proposer de réaliser ses achats directement sur Facebook. «La poursuite de ces efforts dépendra de la faculté des détaillants à persuader les consommateurs d'acheter sur la plateforme», affirme Lauren Freedman. L'enquête révèle également que les détaillants ont adopté les éléments du «graph social» sur leurs sites e-commerce. 37 % d'entre eux intègrent des éléments comme le bouton «J'aime« dans leurs e-mails de confirmation d'achats. Source: Internet Retailer, mars 2012.

ROYAUME-UNI: DES PANOPLIES NIKE SUR MOBILE

Nike s'est associé avec le spécialiste en ligne du football Pro-Direct Soccer pour créer une application de m-commerce intégrant un large éventail de contenus liés au football. Elle héberge les profils de douze footballeurs, parmi lesquels Wayne Rooney, Cristiano Ronaldo ou Gerard Piqué.

Chaque profil contient un flux d'actualités, des photographies, des vidéos, ainsi que des mises à jour Facebook et des flux Twitter. Les spécifications des produits Nike portés par ces joueurs sont largement détaillées: les footballeurs amateurs peuvent s'équiper exactement comme leur héros. S'il n'est pas exempt d'un aspect un peu gadget, l'outil de réalité augmentée permet aux utilisateurs d'essayer la gamme de chaussures Nike: avec l'application appareil photo de l'iPhone, l'utilisateur superpose la paire sur ses pieds. L'application n'est, dans l'immédiat, disponible qu'au Royaume-Uni.

Source: TheNextWeb, mars 2012.

BRESIL: 32 MILLIONS D'E-SHOPPERS EN 2011

Soutenu par une classe moyenne grandissante, l'e-commerce est en plein essor au Brésil. En 2011, le total des recettes des ventes en ligne s'est élevé à 11 milliards de dollars, soit une augmentation de 26 % par rapport à 2010. Au total, 32 millions de Brésiliens ont acheté au moins une fois via le Web en 2011. La commande moyenne est de 210 dollars. Le commerce électronique devrait continuer à croître au même rythme en 2012: 12,7 milliards de dollars de recettes sont attendus. Le gouvernement fédéral du Brésil a lancé un plan national pour un accès moins cher au haut débit qui pourrait considérablement faire grimper le nombre d'internautes, une population de 78 millions de Brésiliens actuellement. Ces chiffres proviennent d'une étude réalisée par e-bit, un cabinet de conseil IT spécialisé dans le commerce électronique.

Source: Forbes.com, mars 2012.

RECHERCHE SUR IPHONE EN CHINE: EXIT GOOGLE?

Plusieurs publications chinoises prétendent qu'Apple projetterait de faire de Baidu le moteur de recherche par défaut sur iOS. Elles y voient une preuve supplémentaire des efforts d'Apple pour marginaliser Google sur son système d'exploitation mobile. Une autre raison serait d'offrir aux Chinois l'accès au moteur de recherche le plus important du pays. En effet, Baidu détient plus de 80 % de parts de marché des recherches en Chine. Selon l'outil d'analyse Flurry Analytics, la Chine est désormais le plus grand marché au monde en matière d'activation des systèmes d'exploitation Android et iOS. Macquarie Capital a récemment estimé que Google a fait un peu plus de 1,3 milliard de dollars de revenus grâce à sa position par défaut sur les appareils iOS. Cependant, Google aurait payé en retour un milliard de dollars à Apple, d'après la même analyse.

Source: SearchEngineLand.com, mars 2012.