Mon compte Devenir membre Newsletters

Ultra-vantages.net : tout pour servir les comités d'entreprise

Publié le par

En fédérant les salariés des PME sur sa plate-forme, Ultra-Vantages offre un accès aux mêmes ressources que celles proposées par les grands groupes.


En France, 3 millions d'entités juridiques ne bénéficient pas des avantages offerts par les comités d'entreprises. Cela représente 8 millions de salariés injustement privés de ces bénéfices. En termes de business, le postulat est simple puisqu'il se traduit par 8 millions de besoins insatisfaits. De quoi justifier amplement la naissance du site ultra-vantages.net, véritable cybercomité d'entreprise en ligne spécialement conçu pour répondre aux attentes individuelles des salariés de PME. Lancé en janvier 2001, ce nouveau site compte déjà 80 entreprises clientes sans qu'aucune action de communication n'ait été menée. En effet, en installant totalement son activité en ligne, la société n'a pratiquement pas de frais de structure et divise par deux la main-d'oeuvre nécessaire à la gestion de l'activité. « Grâce à notre plate-forme, nous pourrons fédérer l'ensemble des PME et leurs salariés, explique Christophe de Sagazan, fondateur et dirigeant du site. De plus, Internet nous offre une grande réactivité. En un seul clic, nous pouvons communiquer une offre à l'ensemble de notre réseau. » En effet, en contrepartie d'une adhésion annuelle de 600 francs, les salariés issus de multiples entités juridiques pourront accéder à distance aux offres préalablement négociées et packagées par Ultra-Vantages et bénéficier des mêmes opportunités dont profitent les entreprises de plus de 50 salariés. Basée sur un modèle économique B to B to C, la société se rémunèrera au travers des adhésions versées par les PME et récupèrera une commission sur les achats effectués par les salariés. Mais la force du modèle tient surtout à la capacité du site à négocier au mieux avec les fournisseurs les services qu'il propose. En faisant valoir le poids de la masse salariale qu'il fédère, Ultra-Vantages est en mesure d'obtenir des abattements de prix particulièrement intéressants. Pour les mêmes raisons, la société apparaît comme un distributeur de premier plan pour les fournisseurs et les partenaires éventuels. En témoigne la présence d'IBM aux côtés du site, qui a non seulement proposé une réduction de 25 % pour l'acquisition de ses ordinateurs Net Vista, mais a également pris à sa charge les frais de mailing pour la communication de l'opération. D'ici fin 2001, Ultra-Vantages compte rassembler 28 000 salariés. Convaincue de la validité de son modèle, la société envisage une expansion paneuropéenne et étudie les conditions économico-juridiques propres aux pays ciblés.