Mon compte Devenir membre Newsletters

Un logiciel de simplification

Publié le par

Pour permettre aux sites web vendeurs de contenus de mieux facturer et tarifier leurs offres, HighDeal a mis au point un logiciel approprié.


Avec Click'n Deal, les sites web spécialisés dans le contenu devraient pouvoir rationaliser leur tarification et effectuer facilement leur facturation en ligne. C'est du moins l'objectif affiché par HighDeal (www.highdeal.net), société conceptrice de cette "solution spécialisée dans le développement de la structure tarifaire et la valorisation en temps réel à l'achat". Ce spin off du Cnet, Centre de Recherches de France Télécom, a été créé en mars 2000. Il a levé 30 MF auprès d'Innovacom, la Caisse des dépôts, New Burry (fonds d'investissement californien) et Techno Ventures (fonds suisse). Un second tour de table prévu mi-janvier devait ramener entre 10 et 20 millions d'euros (65 à 131 MF) supplémentaires. Les neuf fondateurs de HighDeal sont tous issus du Cnet. La cible de ce produit est constituée des sites proposant du contenu : portails, ISP, ASP, communautés, etc. « Un portail qui veut mettre en place un abonnement mensuel pour une newsletter, puis faire payer les internautes à l'article, va devoir mettre en place des tarifications différentes. Grâce à notre outil, ce genre de démarche est facilité », explique Isabelle Roussin, vice-présidente marketing. Par ailleurs, les modèles de business se sont complexifiés sur le Net. Par exemple, un fournisseur de contenus peut les commercialiser auprès d'un agrégateur, qui les facturera lui-même à une communauté d'internautes. Click'n Deal sert à faciliter ces facturations en cascade.

Un marché de 9 MdF d'ici trois ans


France Télécom évalue le marché de ce type de logiciel à plus de 9 milliards de francs d'ici trois ans. Le principal concurrent de HighDeal est l'américain Portal Software Inc. (www.portal.com). Son logiciel phare se nomme Infranet. Portal Software Inc. possède un bureau à Paris. Développé sous Java, le logiciel Click'n Deal est accompagné de deux modules complémentaires : Clic'n Bill et Click'n See. Le premier est destiné aux responsables financiers qui peuvent ainsi confirmer et contrôler leurs prévisions de revenus. Le second est une fonction de simulation, pour vérifier la rentabilité d'un modèle tarifaire, par exemple. Click'n Deal nécessite une intégration de vingt jours en moyenne, effectuée par HighDeal ou des intégrateurs, des partenariats étant en cours de conclusion. Le logiciel est commercialisé selon deux modes. En achetant une licence, comprenant les services d'installation, de maintenance, de formation, de mises à jour, etc. Le coût est d'environ un million de francs, dégressif en fonction du nombre de licences achetées. Soit sous la forme d'une offre packagée et d'un prélèvement d'un pourcentage du chiffre d'affaires de la société cliente. « Ce système de "revenue sharing" intéresse plus les start up », précise Isabelle Roussin. Les deux modules complémentaires sont facturés en plus. L'offre de facturation en ligne de HighDeal a déjà été adoptée par DoubleTrade, Linkeo, Nfactory, Mediapps, Presse Plus, CMC Telecom et Intranet Village.