Mon compte Devenir membre Newsletters

Un nouveau modèle hybride pour France Soir

Publié le par

Le tribunal de commerce de Paris a arbitré en faveur de Cards Off, pour la reprise de la marque France Soir. Lancement prévu courant 2013.

Cards Off, société spécialisée dans le paiement en ligne et le social shopping, succède à l'aventure Pougatchev. Le jeune Russe a englouti près de 70 millions d'euros dans la reprise infructueuse de France Soir. La marque, le site, la base de données et les archives ont finalement été repris par Cards Off pour 510 000 euros en octobre dernier. La société veut faire de Francesoir.fr un site hybride, intégrant des contenus informatifs et un environnement marchand. « Le modèle de convergence que nous allons déployer est un concept imaginé aux Etats-Unis, qui n'a pas réellement d'équivalent en France. Notre but est de réaliser un vrai média, créé par des journalistes qui choisiront des angles rédactionnels différents. Quant à notre modèle économique, il sera bâti sur quatre piliers: les abonnements, la publicité, la vente de produits et une commission sur les ventes de la place de marché qui verra le jour à côté du média », explique Philippe Mendil, président-directeur général de Cards Off. Ce modèle est fondé sur la convergence entre contenus éditoriaux et e-commerce. Et le potentiel semble réel. Actuellement, bien que fermé, le site France soir.fr continuerait à drainer plusieurs centaines de milliers de visiteurs uniques par mois. Et cela grâce à un fonds d'archives considérable, encore bien référencé sur les moteurs de recherche. En parallèle, la place de marché sera alimentée par une agrégation de technologies non-propriétaires mais dont l'agrégation serait propriétaire. Les propositions de produits seront contextualisées en fonction du contenu éditorial. Et pour acheter, l'internaute sera redirigé vers la place de marché de France Soir. « Nous proposerons en ligne l'ensemble des moyens de paiements existants », souligne le dirigeant. Cards Off a en effet obtenu l'agrément d'établissement de paiement auprès de la Banque de France en 2012.

La marque France Soir regroupera un média et une place de marché.