Mon compte Devenir membre Newsletters

Une nouvelle génération de carte à puce

Publié le par

Créée par le bureau d'études et d'ingénierie Elva, la carte VocaliD® est une nouvelle étape dans la sécurisation des services et des transactions en ligne.


Dans un contexte où le commerce électronique commence tout juste à s'imposer, où la mobilité des consommateurs et la mondialisation des marchés sont devenues une réalité, la sécurité et l'interopérabilité des modèles transactionnels sont plus que jamais au coeur des débats. Les cartes à puce sont l'objet de tous les soins des développeurs d'applications, mais la solution magique n'a pas encore été trouvée. Les cartes à piste, peu sécurisées technologiquement, s'appuient sur un modèle on line d'authentification et de validation des transactions. C'est le modèle le plus répandu : la carte passe dans le lecteur, une connexion est établie avec un centre d'autorisation, et le porteur de la carte reçoit puis signe un certificat papier. La carte à puce, elle, au contraire très sécurisée techniquement, est orientée sur un modèle off line. Le couplage carte/lecteur assure la transaction en local ; le centre d'autorisation n'étant appelé qu'au-delà d'un certain montant. « Aucune de ces deux solutions n'assure aujourd'hui la sécurisation des transactions sur Internet ou par téléphone sans qu'il soit indispensable d'installer des lecteurs de cartes sur les ordinateurs et les téléphones », explique-t-on au sein du bureau d'études et d'ingénierie Elva. Le module qu'il lance sur le marché, la carte VocaliD®, ajoute à la carte à piste traditionnelle une technologie puce sécurisant les transactions en ligne de manière universelle, sans lecteur de cartes, partout dans le monde.

Une carte à interface acoustique


VocaliD® dispose en effet d'une technologie unique d'authentification : une touche sensitive qui déclenche, par simple effleurement du doigt, l'émission d'une séquence sonore comportant un numéro fixe d'identification et un cryptogramme variable qui permet au serveur central d'authentifier la carte. Une fois cette étape effectuée, l'utilisateur de la carte tape son code PIN pour avoir accès aux services, ce code confidentiel constituant le principal barrage à l'utilisation frauduleuse des cartes volées. Une fois l'utilisateur orienté vers les services demandés, le serveur peut lui demander d'activer à nouveau sa carte, en guise de signature pour valider la transaction réalisée, ou un échange d'informations sensibles. La séquence VocaliD® varie à chaque activation. Ainsi, toute information piratée ou interceptée ne peut être réutilisée. Ce qui fait dire aux dirigeants d'Elva que « le modèle de paiement par transmission du numéro de carte bancaire peut être abandonné ». Avec cette nouvelle technologie, Elva cible prioritairement le secteur bancaire, la santé, les opérateurs télécoms et Internet, la grande distribution et les collectivités. Présenté pour la première fois au salon Cartes en 1998, le premier prototype VocaliD® a été primé à cette occasion meilleure innovation de l'année. Disponible depuis le début de l'année 2001, la carte n'est toutefois produite qu'en petites séries, la pile n'étant pas encore disponible en production de masse. Mais cette puce de première génération permet l'utilisation de la carte sur Internet et à partir de tout téléphone, sauf GSM. La production en masse de la carte ne débutera qu'à partir du troisième trimestre 2001, au rythme de quelques dizaines de milliers d'unités par mois. La deuxième génération de cartes VocaliD® arrivera sur le marché au dernier trimestre 2001 et remplacera la précédente, la troisième génération étant prévue pour 2002.

Les partenaires technologiques et industriels d'Elva


Depuis sa création, Elva travaille en étroite collaboration avec la société Atmel, spécialiste américain des semi-conducteurs, qui fabrique la puce de la carte VocaliD® Le groupe Cybernétix participe quant à lui à la mise au point et à l'optimisation des différentes étapes de fabrication de la carte. Leader français des services vocaux en ligne, Prosodie a signé un partenariat avec Elva en octobre 1999, celui-ci porte sur la commercialisation deVocaliD® en Europe, en particulier dans le secteur bancaire pour des applications de e-baking. Le groupe japonais Murata fournit le piezo standard de la carte qui assure sa vibration lors de l'émission de la séquence d'authentification. Le groupe Selp Viera sous-traite la fabrication du corps de la carte. Enfin, la société Varta, spécialiste des batteries électriques, a développé une batterie spécifique pour le module développé par Elva.