Mon compte Devenir membre Newsletters

Vente en ligne : les grands patrons montent au créneau

Publié le par

En déficit d'image auprès des prospects français, le commerce en ligne peine à se développer. Neuf acteurs majeurs prêchent le paiement sans risque.


«Le premier frein à l'achat en ligne, en France, reste la peur du paiement. Presque 70 % des internautes français expriment leur crainte de transmettre leur numéro de carte bancaire. » Cette constatation faite par Christian Marchandise, P-dg de Télémarket, fait réagir les grands patrons français du commerce électronique. Réunis au sein du groupe de réflexion "e-commerce pour tous", sept d'entre eux veulent redonner confiance aux consommateurs. Marc Piquemal d'iBazar, Maurice Berenger de Booston, Pierre Alzon de Lastminute / Dégriftour, Denis Terrien d'Amazon France, Jean-Christophe Hermann de Fnac.com, Jean-Marie Boucher, directeur e-commerce de La Redoute, et Christian Marchandise ont décidé de faire entendre leurs voix. Les responsables de Yahoo ! et de PPR Interactive se sont joints à la réflexion. Un seul objectif : donner un nouveau souffle à la vente en ligne en faisant la promotion de la sécurisation des paiements. Sous la vérification du cabinet conseil PricewaterhouseCoopers, le groupe a établi une charte sur laquelle il s'engage. Toute transaction en ligne effectuée par les participants fait appel à une technologie de cryptage des données type SSL lors de la transmission du numéro de carte bancaire. Les adhérents au groupe assurent utiliser des lignes dédiées ou sécurisées entre leurs serveurs et ceux des organismes bancaires. Ils certifient protéger et sécuriser chez eux les données bancaires de leurs clients. Ils s'engagent à valider la carte de paiement auprès du réseau bancaire et à disposer de critères d'analyse des transactions potentiellement frauduleuses. Mais ne nous y trompons pas. Si ces neuf grands noms se rassemblent, c'est moins pour rappeler les grands principes de la sécurisation des paiements en ligne que pour constituer un lobbying plus efficace auprès des autorités et des représentants des consommateurs.