Mon compte Devenir membre Newsletters

Ventes aux enchères en direct sur le Web

Publié le par

La société eAuctionRoom a inventé un procédé qui permet de passer des ordres en temps réel lors de ventes aux enchères.


La vente aux enchères réclame une simultanéité parfaite. Pas question de perdre les six à sept secondes que réclament les systèmes Real Player ou Windows Media Player pour envoyer les images via le Web : ce laps de temps suffit largement à rater une enchère. Pour faire de la vente en ligne réellement simultanée, la société eAuctionRoom a mis au point un procédé à base d'applets Java permettant d'enchérir en même temps que les gens dans la salle de ventes (real time bidding). Retransmis en vidéo sur le site web de la société, les internautes enchérisseurs peuvent participer au même titre que les amateurs présents en chair et en os. « On peut assister à la vente sans enchérir ou passer son ordre en quelques millisecondes », explique Laurent Sorbier, directeur général d'eAuctionRoom. Le site peut retransmettre jusqu'à neuf ventes et accueillir 14 000 connexions simultanées, selon le concepteur du système. Catalogue électronique et vidéo sont interconnectés pour que les internautes puissent suivre en temps réel les enchères et réagir instantanément. La société envisage de distribuer sa technologie en mode ASP, elle est en train de la packager. Le site est sécurisé et aucun paiement n'a lieu en ligne. Pour Laurent Sorbier, son système est supérieur à la télévision interactive (il faut regarder la télé le téléphone en main) ou à la télévision par satellite, qui nécessite un temps de réponse de cinq secondes.

Vente en ligne du Dôme du Millénaire


Fondée fin 1999, la société franco-britannique a organisé ses premières ventes aux enchères sur Internet en mars 2000. Depuis, elle a réalisé plus de 220 ventes, dont dernièrement la mise à l'encan du Millenium Dôme de Londres. Elle est partenaire d'une cinquantaine de maisons de vente et commissaires-priseurs, dont Drouot. La holding de droit anglais a été créée par des experts de la vente aux enchères, dont l'ex-patron de Christie's Australie. Elle propose des catalogues sur Internet, la retransmission vidéo le jour de la vente et les enchères en temps réel. « Nous voulons recréer sur le Net l'atmosphère des salles de vente », ajoute Laurent Sorbier. eAuctionRoom se rémunère en facturant des frais forfaitaires aux commissaires-priseurs et prélevant un pourcentage de 2 à 5 % sur les achats réalisés. Objectif 2001 : réaliser un chiffre d'affaires de 15 à 20 millions de francs. eAuctionRoom compte sur une clientèle nouvelle, qui n'a pas l'habitude de se rendre dans les salles de vente, ce qui est le cas pour 80 % des acheteurs en ligne sur le site de la société franco-anglaise. Forte des 75 millions de francs levés en deux tours auprès de la Compagnie Financière de Rothschild, Innovacom et Euris, eAuctionRoom espère être rentable dès 2002.

Mot clés : Vente

Patrick Cappelli