Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

ViniTrade : le partenaire des professionnels du vin

Publié par le

Désintermédiation de la chaîne de distribution et accroissement des transactions à l'international. Ce sont, en résumé, les axes fondamentaux de cette nouvelle plate-forme commerciale.

  • Imprimer


Tributaires d'un réseau de distribution engorgé d'intermédiaires, les producteurs et les acheteurs de vin penchent actuellement pour une politique de vente plus directe qui leur permettrait notamment d'accroître leurs échanges à l'international et de revoir, à la hausse, leur marge bénéficiaire. Pour les libérer de leurs contraintes actuelles, ViniTrade lance une nouvelle plate-forme de commercialisation, vinitrade.com, véritable place de marché mondiale à laquelle pourront accéder les producteurs et acheteurs des principaux marchés mondiaux. Né de la complémentarité des profils de ses fondateurs, Laurent Depiot, viticulteur bordelais et Olivier Morlet, un ingénieur e-business, le projet ViniTrade se veut avant tout le résultat d'une analyse de l'environnement économique et financier du secteur vinicole et de ses dysfonctionnements majeurs.

Véritable outil de commercialisation


Forts d'un important portefeuille d'acheteurs internationaux, les dirigeants du site comptent apporter de nombreux avantages aux professionnels du vin. Le site étant conçu comme un véritable outil de commercialisation, il suffira aux producteurs adhérents de communiquer leurs mises en marché ou de répondre à des appels d'offres pour trouver de nouveaux débouchés commerciaux en France et à l'étranger. Côté acheteurs, la plate-forme offrira, en direct, un vaste choix de vins de tous les pays à des prix plus avantageux que par les réseaux traditionnels, puisque diminués des marges prises par les intermédiaires. Mais c'est avant tout en misant sur les services que la société compte apporter une véritable valeur ajoutée au commerce du vin en ligne. En back-office, notamment, ViniTrade se chargera de la gestion des démarches administratives, des envois d'échantillons aux acheteurs, de l'organisation et du suivi logistique, et se portera garant des risques financiers. Outre ces avantages, la société propose sur son site un pôle d'informations où consulter l'actualité du monde vinicole, les cours du vin, les petites annonces, la météo et toutes sortes de renseignements propres au secteur. Gratuite pour les acheteurs, la plate-forme facturera une adhésion de 6 000 francs aux producteurs qui auront réalisé un chiffre d'affaires d'au moins 80 000 francs sur un an. Libres de choisir la qualité, la quantité et le conditionnement des produits mis en ligne, ces derniers bénéficieront de deux types de mises en marché : l'offre à prix ferme, idéale pour écouler rapidement les grosses productions, et la vente aux enchères qui consentira au producteur le choix de la proposition d'achat répondant le mieux à ses attentes. Organisée sur trois pôles de compétences, une direction technique, une direction commerciale et une direction marketing et communication, la société envisage même un clonage de la plate-forme en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Asie et en Amérique du Sud.

Nathalie Carmeni

Sur le même sujet

La petite cuisine responsable de la start-up Meet My Mama
Small Business
La petite cuisine responsable de la start-up Meet My Mama
Loubna Ksibi lors de la Journée de la femme digitale, mardi 17 avril 2018 à Paris.

La petite cuisine responsable de la start-up Meet My Mama

Par Amélie Moynot

Meet My Mama est un service de restauration fonctionnant avec, notamment, des femmes réfugiées. Sa cofondatrice, Loubna Ksibi, détaille ses [...]