Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Voyages-sncf.com renforce sa stratégie digitale

Publié par le

TRANSPORTS L'agence de voyages de la SNCF a présenté sa stratégie de développement pour les trois ans à venir. Elle mise sur les réseaux sociaux et le m-commerce.

  • Imprimer

La santé financière de la société du groupe SNCF, Voyagessncf.com, ne faiblit pas. Fleuron des entreprises françaises, son volume d'affaires a atteint 2,8 milliards d'euros, en 2010, soit une progression de 18 % par rapport à 2009. Dans ce montant, il faut distinguer le chiffre d'affaires relatif à l'activité «trains», qui a généré 2,575 milliards d'euros, de l'activité «agence de voyages», qui n'a engrangé «que» 226 millions d'euros, en baisse de 4 %. Si ces chiffres sont encourageants pour l'entreprise, ils sont également dûs à l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll, qui a favorisé les voyages en train au détriment de l'avion.

Il n'empêche. L'entreprise compte bien conserver de tels résultats, grâce à une stratégie s' appuyant en grande partie sur les nouveaux usages du commerce digital. Ainsi, le m-commerce et les réseaux sociaux seront au coeur de la stratégie de développement. « Les réseaux sociaux ne sont plus un choix, mais une obligation », assure Yves Tyrode, directeur général de Voyages-sncf.com depuis janvier 2011. Parallèlement, le groupe devrait s'efforcer d'améliorer la qualité de services et de la relation client. C'est pourquoi, en mai dernier, la société a lancé un fil Twitter. Elle a également complètement relooké sa page Facebook, en y intégrant de nouveaux services tels que des bons plans voyages, des jeux et un avatar, «Léa», pour aider les internautes à utiliser le site Voyages-sncf.com.

Mais ce n'est pas tout. Dès le mois de septembre, une application Facebook, baptisée «Petits voyages entre amis», permettra d'organiser de A à Z des voyages à plusieurs. En accédant à l'application, l'internaute aura la possibilité de visionner les horaires et les tarifs des trains, tout en soumettant ses choix à l'approbation de ses amis de voyages. Il lui suffira alors de les sélectionner dans sa liste personnelle d'amis. Seul le paiement final ne pourra être effectué via Facebook, l'internaute sera renvoyé sur Voyages-sncf.com. Pour Julien Codorniou, directeur des partenariats chez Facebook, « c'est la preuve que nous sommes un distributeur de trafic qualifié et recommandé pour les sites d'e-commerce ».

Yves Tyrode (Voyages-sncf.com): « Les réseaux sociaux ne sont plus un choix, mais une obligation. »

Yves Tyrode (Voyages-sncf.com): « Les réseaux sociaux ne sont plus un choix, mais une obligation. »

Le m-commerce, levier de croissance prometteur

Selon le directeur général de Voyagessncf.com, Yves Tyrode, « 10 % de l'audience de notre site provient des mobiles. Des internautes qui ne se substituent pas aux visiteurs du site internet classique ». Et sur les cinq premiers mois de l' année 2011, le volume d'affaire généré depuis les mobiles s'élèverait à 20 millions d'euros, en hausse de 100 % à la même période, un an auparavant.

Des résultats qui ne sont pas passés inaperçus, puisqu'Yves Tyrode a choisi d'intensifier ses efforts sur ces nouveaux canaux de vente: « Nous avons accéléré le déploiement des applications mobiles sur les différentes plateformes, Blackberry, Apple, Android. Et ce mois-ci sortira l'application pour les terminaux équipés de Windows Phone 7 de Microsoft. »

Autre tendance forte, les tablettes, notamment l'iPad. En effet, si 82 % du volume d'affaires depuis les mobiles proviennent de l'iPhone, la tablette d'Apple représenterait déjà 10 % du volume d'affaires, en à peine quatre mois d'existence.

Reste un point sur lequel Voyages-sncf prend des risques: le paiement. Yves Tyrode a en effet annoncé un «basculement progressif» vers le système 3D secure, dont la mise en place est effective depuis mi-juillet. Cette opération ne sera pas intégrée par les clients du jour au lendemain. Il est probable que cela prenne plusieurs mois, voire plusieurs années. En attendant, Voyages-sncf.com a prévu que l'internaute puisse choisir d'utiliser ou non le mode 3D secure.

François Deschamps

Sur le même sujet

L'application Vivino lève 20 millions de dollars
Top 100 Ecommerce
L'application Vivino lève 20 millions de dollars

L'application Vivino lève 20 millions de dollars

Par Stéphanie Marius

L'application Vivino, créée en 2010 et consacrée à la vente de vin en ligne, boucle une nouvelle levée de fonds destinée à assurer son déploiement [...]

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017
Top 100 Ecommerce
Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Top 10 des marques qui ont fait le buzz en 2017

Par Stéphane Guillard

YouGov a publié son classement des marques qui ont le plus fait parler d'elles en 2017. Decathlon s'empare de la première place, tous secteurs [...]

Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français
Top 100 Ecommerce
Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français

Redressement fiscal : Amazon trouve un accord avec le fisc français

Par Dalila Bouaziz

Le géant américain annonce ce lundi 5 février avoir trouvé un "accord de règlement d'ensemble" avec le fisc français sur son redressement fiscal. [...]

La rédaction vous recommande

Valoriser le contenu "Earned" pour réussir aujourd'hui
Valoriser le contenu "Earned" pour réussir aujourd'hui

Valoriser le contenu "Earned" pour réussir aujourd'hui

Par Olapic

Plus de 22 000 images sont telechargees par seconde sur les principales plates formes sociales compris les photos que les clients prennent avec [...]