Mon compte Devenir membre Newsletters

Webdistrib.com, renaître pour conquérir

Publié le par

Après s'être reconstruit, le site d'e-commerce, spécialisé dans les produits high-tech, passe à la vitesse supérieure. Son but: repartir à la conquête de nouveaux clients,

Le site présente une nouvelle ergonomie, garde sa couleur et a lancé, en juin dernier, une campagne d'acquisition.

Le site présente une nouvelle ergonomie, garde sa couleur et a lancé, en juin dernier, une campagne d'acquisition.

Reconstruire pour repartir de l'avant. C'est en quelque sorte, la stratégie mise en place par Jean-Luc Tramoy, directeur général de Webdistrib.com, lors de sa prise de fonction en janvier 2006. A cette époque, le site marchand vit une mauvaise passe. «Début 2006, au niveau du label Fia-net, un site où les clients notent eux-mêmes les e-commerçants, nous étions très mal classés. Il fallait faire quelque chose. La base du commerce, c'est le bouche à oreille. Surtout sur Internet», analyse Jean-Luc Tramoy.

Repenser la logistique et refondre le site

 

Face à ce constat douloureux, le site marchand décide de s'attaquer au coeur du problème: le back-offïce, Webdistrib.com fait donc évoluer son matériel et ses logiciels informatiques. Et peut désormais suivre révolution du traitement des commandes des clients étape par étape. Concrètement, le produit est traqué depuis sa zone de stockage jusqu'à sa réception chez le consommateur. A noter que le remodelage informatique du back-office a entièrement été réalisé en interne. «Nous sommes des pure players jusqu'au bout des ongles», aime à dire Jean-Luc Tramoy.

Mais ce n'est pas tout, Le site marchand décide de revoir ses accords avec certains fournisseurs et prestataires de services, car «l'essentiel des conflits provenait des délais de livraison, jugés trop longs par les clients», explique le directeur général. Un remaniement en profondeur qui ne tarde pas à porter ses fruits. Huit mois plus tard, le taux d'intention de réachat passe à 85%, soit l'un des plus hauts du secteur. Un premier objectif atteint Reste que Webdistrib.com pointe rapidement un autre problème. Son taux de transformation est trop faible et la refonte du site est inévitable. «Nous avions fait le ménage dans notre métier de VADiste, nous devions désormais le faire dans notre métier d'e- commerçant», tranche Jean-Luc Tramoy. Aussitôt dit, aussitôt fait. La troisième version du site est lancée en octobre 2006. Si la charte graphique reste identique, avec l'orange en couleur dominante, l'ergonomie est totalement repensée. Le maître mot est la commodité. Webdistrib.com veut simplifier le processus d'achat des internautes, Parallèlement, l'e-commerçant revoit sa stratégie d'e-mail marketing. La charte graphique s'adosse à celle du site et les ryth mes de routage sont repensés. Désormais, le site envoie une newsletter par semaine, deux lors des périodes-clés. Des changements qui font mouche. Webdsitrib.com obtient le label «site premium» de Fia -Net en novembre 2006. En outre, la période des Fêtes est satisfaisante, avec «un taux de transformation en hausse», se réjouit le directeur général.

Jean-Luc Tramoy (Webdistrib):

«Nous avons fair le ménage dans notre métier de VADiste et dans celui d'e-commerçant»

Développement et acquisition de clientèle

 

Le site marchand peut désormais aller de l'avant. De nombreux services sont proposés. Tout d'abord, Webdîstrib.com signe un accord avec le réseau «Point Relais», car «les horaires de livraison standards ne sont pas adaptés aux personnes qui travaillent la journée», défend Jean-Luc Tramoy. Le site propose aussi des extensions de garantie, lance une nouvelle gamme de produit (les jeux vidéo) et met en place des alertes SMS quand les colis sont livrés. Autre nouveauté: l'option de paiement «Receive & Pay», «Nous étions l'un des cinq premiers sites marchands à offrir ce service en France», rappelle le dirigeant.

Aujourd'hui, l'e-commerçant entame l'acquisition de nouveaux clients. Le jeu-concours cobrandé qui a été lancé, pour la fête des Mères et la fête des Pères, a permis d'augmenter le nombre de visiteurs uniques et des milliers d'adresses e-mails ont été récoltés. Enfin, pour toucher un public plus large, des campagnes de notoriété verront le jour d'ici la fin de l'année. Grâce à ces opérations, Webdistrib. com espère doubler son chiffre d'affaires en 2007. «Quand on fait bien son métier, il faut le faire savoir» précise Jean-Luc Tramoy, La communication est désormais au centre des préoccupations du site marchand.