Mon compte Devenir membre Newsletters

Wikio, à la vitesse supérieure

Publié le par

Agrégateur de contenu, distributeur d'informations et apporteur d'affaires, Wikio, fondé par Pierre Chappaz, a levé 4 millions d'euros en décembre 2010 pour monter en puissance en Europe.

Devenir le groupe de média social de référence en Europe. Telle est l'ambition affichée du groupe Wikio et de son président Pierre Chappaz, fondateur historique de Kelkoo, pour révolutionner le Web de demain. D'où ce pari: miser sur une coopération, rémunérée, des internautes pour créer du contenu monétisable. Une ardeur portée par la fusion du groupe, l'été dernier, avec la plateforme OverBlog et le moteur de recherche Nomao. Ainsi que par le rachat (fin 2009) d'ebuzzing, portail de mise en relation des marques et des blogueurs et autres internautes influents.

Wikio Shopping facilite l'achat en ligne en répertoriant les différentes offres proposées par les sites marchands.

Wikio Shopping facilite l'achat en ligne en répertoriant les différentes offres proposées par les sites marchands.

Créer des contenus propres

Retour aux sources: Wikio Shopping est l'un des plus anciens portails du groupe. Tel un comparateur de prix, cet agrégateur de contenu a pour but de faciliter l'achat en ligne en répertoriant les différentes offres des sites marchands. Il classe également les avis laissés par les consommateurs, les photos et les vidéos des produits. Au total, le site propose plus de quatre millions d'avis francophones, cinq fois plus dans le monde. En France, deux millions de pages seraient vues chaque mois. Pour autant, cet outil de mise en forme de contenu est appelé à évoluer cette année. L'ergonomie du site ne devrait pas être bouleversée mais le lifting s'effectuera plus en profondeur. «Nous voulons créer des contenus dédiés», explique Frédéric Montagnon, cofondateur de Nomao et d'OverBlog et directeur marketing de Wikio. Des fiches pratiques et des articles de conseils pourraient y voir le jour. La levée de fonds de 4 millions d'euros a, en effet, pour but premier de permettre la création de contenus en adéquation avec les requêtes les plus fréquemment formulées sur Google. Les premières réalisations sont en ligne depuis l'été dernier sur la nouvelle plateforme: Les-experts.com. Des tests sont en cours et permettront de fixer la répartition du contenu entre Wikio Shopping et ce site dédié.

Frédéric Montagnon (Wikio):

«Nous voulons créer des contenus dédiés.»

Rémunérer des contributeurs qualifiés

Car l'enjeu est bien là. Il s'agit d'inverser le modèle de production traditionnel. Le but n'est plus d'agréger l'information existante, mais de créer une offre adaptée à la demande. «Sur 100 requêtes, 30 concernent le local, 10 à 15 le shopping, précise Frédéric Montagnon. La majeure partie des contenus abordera donc ces thématiques.» Et ce, essentiellement sous la forme de conseils pratiques, sur des thèmes variés (beauté, santé, maison, loisirs, économie high-tech, etc.). Quant au cadre du modèle économique il reste encore à définir. Chacun, en fonction de son expertise, peut être sollicité. Au total, près de 20 000 articles sont en ligne, l'objectif affiché étant de produire 500 000 textes d'ici la fin de l'année.

Pour y parvenir, le site dénombre aujourd'hui plus de 5 000 contributeurs réguliers. Parmi eux, de nombreux blogueurs sollicités pour leur expertise. Tous sont rémunérés à l'article (5 euros minimum), à des hauteurs variables en fonction de l'offre. Ce modèle coopératif et rémunérateur est, notamment, inspiré du site www.suite101.fr. De plus, pour garantir la fiabilité des contenus, le groupe les soumet à des modérateurs et des experts.

Produire de la valeur

A noter, les contenus sont ainsi valorisés en fonction de leur visibilité, de leur potentiel d'audience et de leur capacité à générer du trafic. Et ce d'autant plus qu'ils ont vocation à être diffusés sur des sites partenaires. Partagés actuellement sur des sites du groupe TF1, actionnaire de Wikio, ils le seront vraisemblablement demain dans d'autres médias étrangers, notamment espagnols et italiens, des partenariats étant en cours de finalisation. Monétiser le modèle reste pour autant l'objectif final. Ainsi, la plateforme ebuzzing joue-t-elle un rôle de premier ordre. Créée par Bertrand Quesada, e-entrepreneur, elle met en relation les annonceurs avec les internautes les plus influents de la Toile et les blogueurs, dont les 7 millions de blogs annexés sur Wikio constituent une mine d'or potentielle pour les marques. Le mouvement ne fait que commencer puisque la plateforme s'est implantée en Angleterre l'été dernier, où elle revendique une trentaine de nouveaux clients. D'autres développements européens sont à l'étude. Mais d'ici là, grâce aux synergies au sein du groupe Wikio, tous les outils se mettent en place pour créer du contenu, en mesurer la qualité, l'audience et le vendre.