Recherche
Se connecter
En ce moment En ce moment

Winamax, l'atout charme du poker

Publié par le

Avec Patrick Bruel pour ambassadeur, Winamax, spécialiste du poker en ligne, se positionne comme un site de loisir. Il conquiert et fidélise ses joueurs grâce à une offre variée de services.

  • Imprimer
Winamax mise sur le poker grand public.

Winamax mise sur le poker grand public.

Avec l'ouverture du marché français du poker en ligne le 8 juin, les prétendants pour rafler la mise sont nombreux. Et le site Winamax.fr, pure player initialement anglais, en fait partie. Son ambition? « Créer et développer le marché du poker sur Internet », selon la directrice générale, Canel Frichet. Pour atteindre son but, la plateforme mise sur un jeu où compétition rime avec échanges, progression et responsa bilité. Une activité de loisir plutôt qu'un domai ne réservé aux professionnels où l'argent est roi. Pour véhiculer cette image, Patrick Bruel, champion du monde de poker en 1998, fait figure d'ambassadeur. Il en est aussi l'un des cinq actionnaires aux côtés d'Alexandre Roos et Christophe Schaming (fondateurs de Caramail), Marc Simoncini (fondateur de Meetic), et Benoist Grossmann (AGF Private Equity) . Pour fidéliser ses joueurs, le portail a développé des services axés sur l'information à propos du jeu. La «Poker School», école virtuelle, pour découvrir les règles et les stratégies de Texas Hold'em et Omaha.

Quant aux plus chevronnés, ils peuvent améliorer leur niveau grâce à des vidéos interactives délivrant les secrets pour gagner. Des conseils promulgués par les 14 joueurs professionnels de la «Team Winamax». Au-delà du caractère pédagogique, le site dispose d'un forum où plus de deux millions de posts ont été publiés depuis 2006. Winamax compte aussi sur l'augmentation du nombre de joueurs. A ce jour, ils sont plus de 900 000 inscrits et 4 500 amateurs se sont affrontés simultanément sur la plateforme française peu de temps après son ouverture. Le site tire profit d'un pourcentage prélevé sur les pots (mises engagées par les joueurs, environ 5 %) et d'une commis sion de 8 % sur les frais d'entrée lors des tournois organisés chaque dimanche.

François Deschamps

Sur le même sujet

La communauté de l'IA française s'agrandit de 4 nouvelles start-ups
Small Business
La communauté de l'IA française s'agrandit de 4 nouvelles start-ups

La communauté de l'IA française s'agrandit de 4 nouvelles start-ups

Par Stéphane Guillard

Microsoft nourrit l'écosystème de l'intelligence artificielle en France avec l'arrivée de 4 nouvelles start-ups au sein de son AI Factory, le [...]

La Fevad et KPMG lancent le challenge Start me up!
Small Business
La Fevad et KPMG lancent le challenge Start me up!

La Fevad et KPMG lancent le challenge Start me up!

Par Stéphane Guillard

À l'occasion des Enjeux E-commerce, la Fevad et KPMG lancent, pour la 2e année consécutive, l'étude "Start me up!". Consacrée à l'impact des [...]

La rédaction vous recommande

Les Big Boss Winter Edition
Les Big Boss Winter Edition

Les Big Boss Winter Edition

Par BigBoss

Boostez votre croissance grace des solutions adaptees aux retailers Decouvrez les dix solutions ROIstes presentees par les clients qui les [...]