Mon compte Devenir membre Newsletters

Winaretta, l'art de la fantaisie

Publié le par

Le site spécialisé dans les bijoux et accessoires fantaisie veut accroître son développement en 2008.

La force du site réside à la fois dans la qualité de son graphisme et dans son contenu.

La force du site réside à la fois dans la qualité de son graphisme et dans son contenu.

Winaretta, un nom à la consonance du succès pour un site qui référence 700 produits et atteint un trafic de 60000 visiteurs uniques par mois. Bien léché, le site de bijoux et accessoires fantaisie prodigue des conseils, met en avant de jeunes créateurs aux côtés de grands noms de la mode... «Je tiens beaucoup à faire se côtoyer sur mon site diverses gens, c'est mon côté éclectique», explique Pauline de Breteuil» sa fondatrice La seule vraie difficulté, selon la défricheuse de talents, réside «non pas dans la capacité à engendrer du trafic mais dans l'aptitude à générer du taux de transformation», La jeune femme use de sa force de conviction pour nouer des partenariats avec les sites de TF1 et de Plurielle, afin d'accroître sa notoriétés Les créateurs d'entreprise sont avant tout d'excellents commerciaux», déclare-t-elle

Pauline de Breteuil a fait ses classes au marketing de L'Oréal et de Johnson & Johnson, avant de bifurquer vers Internet. Attirée par le média interactif, elle devient directrice des achats du site 1001 listes. Une expérience qui la conduit à l'entrepreunariat. Elle choisit le monde des accessoires car «sur ce marché, il n'y avait pas réellement d'offre mais une multitude de petits sites», se souvient-elle, Winaretta est lancé en octobre 2006, Avec 40 000 euros, l'activité peut démarrer «Convaincre les marques s'est révélé difficile au début», explique Pauline de Breteuil. Pour y parvenir, elle mise sur la qualité graphique de son site. Et fait appel à une agence spécialisée dans la mode, l'agence Té, à l'origine du site de Vogue. A la fin de 2007, Winaretta compte atteindre 500 ventes mensuelles et ambitionne, en 2008, de lever des capitaux pour accroître son développement. Une étape nécessaire pour pérenniser l'activité.

Mot clés : Mode |

Martine Fuxa