Mon compte Devenir membre Newsletters

Zebank enfin opérationnelle

Publié le par

Initialement prévu pour janvier 2000, l'hypermarché bancaire détenu à 80 % par le Groupe Arnault et à 20 % par Dexia a été lancé le 13 février avec une offre de services et de produits intéressants, mais sur un marché déjà très encombré.


Elle nous aura fait patienter de longs mois, mais cette fois ça y est. Zebank, la banque en ligne financée par Bernard Arnault, via Europ@web, que l'on croyait devoir qualifier de banque fantôme, est enfin opérationnelle. Inaugurée mi-février par Philippe Jaffré, le président du comité de surveillance, « après avoir été testée auprès de 700 clients dont moi-même », dixit l'intéressé, Zebank compte recruter 60 000 clients d'ici la fin de l'année. Pour cela, le site (www.zebank.com) déploie un arsenal de produits et services financiers séduisants comme, par exemple, la carte bancaire Visa à 50 F, la carte Visa Premier à 290 F, ou encore le découvert facturé à 9,80 %. C'est dans l'ensemble beaucoup plus avantageux que l'offre de Banque Directe, par exemple, mais il faut considérer ces tarifs comme des appâts forcément attractifs. Car, pour rentabiliser le projet, 260 000 ouvertures de comptes sont nécessaires. Zebank a vocation de devenir la banque principale de ses clients, et pour cela il lui faut les convaincre qu'une banque désincarnée peut apporter non seulement de meilleurs services, mais également une plus grande liberté dans la gestion de leur argent. L'objectif de Zebank est donc de se démarquer de la concurrence en soignant l'originalité de son concept. Pour illustrer son message, Philippe Jaffré s'est appuyé sur une enquête de la Sofres qui révèle que trois Français sur quatre estiment que non seulement les banques défendent avant tout leurs propres intérêts mais qu'elles proposent toutes, plus ou moins, les mêmes produits ou services. Or, la spécificité de Zebank est justement de proposer des produits financiers fabriqués par différents partenaires : 80 Sicav issues d'une vingtaine d'organismes, douze formules de crédit de six établissements financiers, et une quinzaine de contrats d'assurance provenant d'au moins six compagnies. Les autres avantages fournis par la banque sont un accès 7 jours sur 7 via Internet et de 8 heures à 20 heures, du lundi au samedi, par téléphone, le transfert d'argent instantané entre les différents comptes du client, ou encore la possibilité de faire travailler son argent en temps réel. Reste que Zebank arrive la dernière sur le marché, et qu'il va lui falloir compter avec ses "petits amis" de Banque Directe, bien sûr, mais aussi avec eCortal, BNP Net, Banque AGF et eBanking, l'autre nouveauté de ce début d'année. Néanmoins, il serait étonnant qu'un projet préparé avec autant de soin et bénéficiant de surcroît de 140 Md de fonds propres, ne soit pas capable de parvenir à ses fins. C'est en tout cas tout le mal que l'on souhaite à Renaud Sassi, le tout nouveau directeur général de Zebank, auparavant Dg de la S2P, l'organisme gérant les services financiers de Carrefour.

Mot clés : produit

Tanguy Leclerc