Mon compte Devenir membre Newsletters

iBazar régionalise ses enchères

Publié le par

Pour simplifier les opportunités, renforcer la convivialité de ses services, iBazar.fr lance "iBazar Près de Chez Vous" et confirme sa vocation de promoteur d'opportunités d'affaires entre particuliers.


Avec plus de 500 000 membres à son actif et 120 000 objets proposés chaque jour, le leader européen des enchères sur Internet passe de la vente nationale à la vente locale. Proximité est le maître mot de la nouvelle rubrique du site, "iBazar près de Chez Vous", qui s'adresse aux communautés locales des 9 principales villes de France et à la Corse. Le principe est simple : grâce à ce service, les membres d'un même secteur géographique disposent désormais d'un accès exclusif aux offres d'objets mis en vente sur leur zone d'appartenance. A titre d'exemple, sur iBazar Lyon, un acheteur lyonnais ne pourra consulter que les offres des membres de Lyon et de la région Lyonnaise. iBazar Près de chez Vous offre le même processus d'inscription, d'achat et de vente que celui proposé sur le site ibazar.fr. L'accès à ces pages locales se fait à partir du site ibazar.fr ou en tapant une adresse URL du type : nomdeville.ibazar.fr. C'est dans le but de faciliter les opportunités d'affaires sur son site que Pierre-François Grimaldi, le P-dg d'iBazar a eu l'idée de ce service de proximité. « En tant que leader des enchères en France, il était tout à fait légitime de notre part d'innover en offrant plus de convivialité et de simplicité à nos membres », ajoute-t-il. Cette innovation devrait également permettre d'augmenter le nombre d'inscrits dans les mois à venir. Pour l'heure, un nouveau service vient agrémenter l'offre "Près de Chez Vous" : en partenariat avec petitfute.com, le site des guides éponymes, iBazar offre à ses membres une liste assez exhaustive de toutes les bonnes adresses locales. En ligne depuis le début du mois d'août, les pages locales d'iBazar sont déjà accessibles depuis Paris, Lyon, Strasbourg, Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Lille et la Corse. Et elles pourraient être ouvertes à de nouvelles villes si le trafic local le justifie.

Mot clés : Vente |

Nathalie Carmeni