Mon compte Devenir membre Newsletters

2017 sera marqué du sceau de la consolidation dans le secteur du e-commerce

Publié le par

Thierry Petit, co-fondateur et Directeur Général de Showroomprive.com, partage sa vision de l'année 2017. Enjeux, projets, défis, tendances et dangers, le patron de Showroomprive.com fixe le cap et insiste sur la nécessité de toujours inventer et innover.

2017 sera marqué du sceau de la consolidation dans le secteur du e-commerce

Quels seront à vos yeux les grands défis du e-commerce en France en 2017 ?

A mon sens, l'axe mobile restera cette année encore prioritaire. Les taux de progression restent impressionnants, le taux de pénétration augmente sans cesse et ce pas seulement en France, mais dans toute l'Europe. En ce qui concerne Showroomprive, nous possédons une certaine avance sur ce canal et nous comptons continuer à surfer sur cette avantage en proposant encore des innovations.

Logistique, relation client, produits, quelles seront les grandes tendances de cette année qui débute ?

Je crois que la tendance la plus sensible, c'est tout le travail qui doit être réalisé autour de la data afin d'enrichir notre connaissance client, notre connaissance de marque. Les données doivent vraiment être utilisées dans une dynamique d'acquisition marketing et sous l'angle prédictif, qui me semble être véritablement le plus porteur de sens. Les sites de e-commerce d'envergure sont, par ailleurs, tous soucieux de la notion de " taille critique ". Je pense que 2017 sera marqué du sceau de la consolidation. Entre 2010 et 2013, de nombreux sites ont vu le jour et ils arrivent aujourd'hui en bout de course et il y a finalement un grand nombre de sites à vendre. Les cartes vont sans doute être redistribuées cours de l'année... et l'attention va se focaliser sur les ouvertures à l'international des sites les plus matures...

Que redoutez-vous pour l'année 2017 ?

Je pense que la principale menace vient de Chine qui monte en maturité en matière de e-commerce. La consommation en ligne est de plus en plus portée sur le prix, les marges diminuent. Ce contexte va être un problème pour les acteurs dont l'offre ne porte pas sur la valeur. Je pense que plus jamais, il faudra faire preuve d'agilité, ne pas s'arrêter en chemin et toujours innover, tester, apprendre encore et toujours !