Mon compte Devenir membre Newsletters

Dara Khosrowshahi, pdg-d'Expedia, rejoint Uber

Publié le par

Le dirigeant d'Expedia, Dara Khosrowshahi, a été nommé dimanche à la tête d'Uber, en remplacement de Travis Kalanick, contraint à la démission au mois de juin.

Dara Khosrowshahi, pdg-d'Expedia, rejoint Uber

Après une lutte acharnée entre les partisans de Travis Kalanick, écarté à la suite de multiples scandales, et certains membres du conseil d'administration d'Uber désireux de tourner la page, c'est finalement Dara Khosrowshahi, pdg d'Expedia, qui prendra les rênes d'Uber, selon le New York Times, coté par l'AFP.

"M. Khosrowshahi a émergé comme candidat leader pour être PDG à l'issue de réunions du comité de direction de Uber avec trois finalistes", explique le média, "deux personnes proches du processus" de nomination ayant requis l'anonymat.

Dara Khosrowshahi, originaire d'Iran, avait pris la tête d'Expedia en 2005 et a largement contribué depuis à son expansion notamment grâce à des acquisitions. Expedia est l'un des plus gros voyagistes en ligne au monde, avec toute une série de sites proposant de réserver des chambres d'hôtel, des billets d'avion ou des voitures de location comme Hotels.com, hotwire, Travelocity, hotelclub.com, cheaptickets.com, Egencia, Trivago, CarRentals.com... M. Khosrowshahi est également membre du comité de direction de The New York Times Company depuis 2015.

Plusieurs médias américains avaient plus tôt dimanche évoqué la nomination imminente d'un nouveau PDG mais ils évoquaient alors le fait que la PDG de Hewlett-Packard Entreprise, Meg Whitman, était de nouveau dans la course.

Parmi ses concurrents figuraient Meg Whitman, p-dg de Hewlett-Packard Entreprise, et Jeff Immelt, ancien p-dg de General Electric. Ce dernier a annoncé son retrait dimanche.

La tâche du nouveau p-dg s'annonce colossale: la semaine dernière, Uber, qui n'est pas coté en Bourse, avait confirmé avoir enregistré au second trimestre une perte d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) de 645 millions de dollars et de 534 millions avant dépréciations et amortissements (EBITDA). Ces résultats financiers avaient été publiées initialement par le site Axios.