Mon compte Devenir membre Newsletters

Les activités de service, stars des investissements Web

Publié le par

Serena Capital a vu le jour en 2008. Cette structure d'investissement s'est positionnée sur de nombreux secteurs d'activité très innovants. Marc Fournier Managing Partner de Serena Capital évoque les grandes tendances de l'investissement sur le Web.

Les activités de service, stars des investissements Web

Comment travaillez-vous au quotidien à dénicher les pépites sur lesquelles vous allez investir ?

MF : Nous sommes très vigilants. Nous nous livrons à une surveillance permanente du marché. Nous sommes en contact avec les incubateurs d'entreprises, nous exerçons avec mes partenaires en tant que professeurs dans des programmes d'entreprenariat, ce qui nous permet d'être en prise direct avec des start-up en devenir. Au-delà de l'écosystème français, nous avons une vision globale grâce à un réseau dans le monde entier. Par ailleurs nous recevons en moyenne un millier de dossiers par an, que nous étudions toujours avec beaucoup d'attention.

Fort de cette vision, quels seront selon vous les secteurs les plus porteurs pour ces 18 prochains mois ?

MF : Il est toujours difficile de faire de tels pronostics. Toutefois, je pense que la notion de " delivery ", notamment dans le domaine de l'alimentaire sera à prendre en considération avec beaucoup d'attention. Plus largement, et quel que soit le secteur d'activité, la gestion de ce que j'appellerai le " dernier kilomètre " entre le service et le consommateur sera déterminante. La dimension omnicanale est elle aussi prépondérante de même que celle du service sur mesure et de la personnalisation. Des sites de prêt-à-porter proposant l'essai à domicile comme l'application Igloo, par exemple, nous semble très pertinents. Dans tous les cas, les grands enjeux pour 2016 seront encore le M-Commerce, le social Commerce, sans oublier tous ces services qui tirent de l'intelligence et du service à partir des données. Cela vaut pour tous les types de commerce et tous les types d'industrie...

Comment nouer un partenariat et travailler avec Serena Capital ?

MF : Nous sommes évidemment très ouverts. Nous sommes présents sur de nombreux salons, de nombreux événements. Le plus simple est encore de venir à notre rencontre, de nous raconter une histoire de présenter son projet. Nous apprécions également le fait que des sociétés déjà présentes dans notre portefeuille nous présentent des entreprises. Lorsqu'un premier contact est pris, il faut alors constituer un dossier assez classique. Le processus s'articule en fait selon trois phases. Il faut d'abord susciter l'intérêt, attirer l'attention, puis présenter des documents tangibles s'appuyant sur des éléments chiffrés, ce qui contribue en quelque sorte à exciter l'investisseur. En fonction de ces premiers éléments, il faudra entrer dans le détail du business plan ...

Mot clés :