Mon compte Devenir membre Newsletters

Sommets du digital 2017 : le meilleur de la deuxième journée

Publié le par

Du 23 au 25 janvier, les professionnels du marketing et du digital viennent prendre de l'altitude à La Clusaz. Retour sur une deuxième journée de conférences marathon.

Sommets du digital 2017 : le meilleur de la deuxième journée

Avec une cinquantaine d'interventions et plus de douze heures de conférences, cette journée a été particulièrement riche et ne s'aurait être résumée de façon exhaustive. Voici les principaux sujets abordés.

Dans la continuité des propos de Cyrille de Lasteyrie (VinVin) la veille, Denis Jacquet, co-fondateur de l'observatoire de l'ubérisation, n'a pas été plus rassurant : "la technologie nous oblige, par le confort qu'elle nous propose, à ne pas réfléchir à ce qu'il y a derrière." Exemple : Uber a permis de sortir du chômage nombre de ses chauffeurs à court terme, mais promet la voiture et le camion autonome sur le long terme.

Mais à voir l'accueil réservé à inMoov, le robot entièrement réalisé par Gaël Langevin à partir d'une imprimante 3D, un certain enthousiasme règne dans la salle quant à l'avènement des machines : elles vont soulager des tâches les plus pénibles et permettre de remettre l'humain au centre de l'activité, de la relation client à la médecine en passant par la politique.

Le magasin, votre premier média social

Un des moments forts de la matinée reste la présentation de Grégoire Kaufman (Carrefour Italie), qui a réussi à construire une forte communauté en ligne grâce à la créativité et à la réactivité de sa communication. Mais le magasin reste le premier lieu de communication et ce qui s'y passe doit être tout aussi innovant : on peut par exemple y jouer à PokémonGo.

Une idée confirmée par la présentation de Franck Rosenthal des magasins new-yorkais les plus innovants de l'édition 2017 du NRF Retail Big Show. Au travers des exemples d'Adidas, qui transforme son magasin en stade et du temple consacré aux sports urbains de Nike, on comprend que c'est une expérience plus que des produits qu'il faut retrouver en magasin.

Le digital, une innovation inclusive

L'exemple de Carrefour est parlant : sans volonté de la direction comme des employés, rien ne peut être mené. L'innovation est l'affaire de tous. Cette idée était au centre de la réflexion de Manuel Diaz, président d'Emakina qui a entraîné toute son agence digitale dans son projet vidéo sur YouTube : à un patron qui lui demande conseil alors que "son DSI et son CMO ne se sont pas parlé depuis 12 ans" : "Virez les deux !"

Même constat de la part de Florence Karras, CDO de BNP Paribas Cardiff depuis 2014 mais qui pense que sa fonction est déjà dépassée : "Le digital est l'affaire de tous. Il faut embarquer tout le monde dans l'organisation."

Donner du sens

Pour inclure tous les membres d'une entreprise dans la digitalisation, il faut donner du sens à ses actions et motiver les troupes. C'était l'enjeu de l'intervention de VinVin mais aussi du champion olympique Edgar Grospiron et de Laurence Bret, directrice marketing de LinkedIn, et le véritable fil rouge de cette édition.

Pour aller plus loin

Des sujets comme le co-création, l'utilisation de données ou encore la communication auprès des jeunes de la génération Z auraient également mérité une mise en avant particulière. Retrouvez les tweets des participants sous #SOMDIG17 et le livetweet de @sommetsdigital