Mon compte Devenir membre Newsletters

Camille Caron prend la présidence de la commission environnement de la Fevad

Publié le par

A quelques jours de la COP21, la nomination de Camille Caron à la présidence de la commission environnement de la Fevad rappelle le rôle à jouer par le e-commerce dans la transition énergétique.

Camille Caron prend la présidence de la commission environnement de la Fevad

Camille Caron, coordinatrice RSE de La Redoute, prend la présidence de la commission environnement de la Fevad. A quelques jours seulement du coup d'envoi de la COP 21, cette nomination rappelle le rôle à jouer par le e-commerce dans la transition énergétique. Si le sujet n'est évidemment pas nouveau pour la Fevad, qui notait déjà dans une étude de 2009 "de sérieux atouts du secteur en termes de réduction de l'empreinte carbone liée à la consommation" , ce contexte prête une résonance particulière aux actions de la commission. Pour 2016, cette dernière a ainsi un programme chargé, découpé autour de trois axes :

- renforcer l'action du e-commerce en matière de gestion des déchets et de recyclage dans le cadre des filières REP;

- mener une communication autour des bonnes pratiques mises en place par les acteurs;

- explorer des sujets prospectifs en matière de RSE.

Le défi de la croissance

Autant d'actions qui visent surtout à hisser le e-commerce à la hauteur des responsabilités que lui confère sa taille. "Le e-commerce occupe une place de choix dans l'essor actuel du commerce connecté note Camille Caron. Il rend l'offre plus souple, permet l'achat facile, encourage aussi le renouvellement plus rapide des biens et génère de nouveaux besoins. Pour autant, il est nécessaire de réguler l'impact environnemental de cette croissance digitale annoncée en tenant compte de ses spécificités. Il nous faut donc, dès à présent, engager la transition environnementale du e-commerce, une formidable opportunité aussi de préserver les biens communs, de créer de la valeur et surtout de préserver la confiance des consommateurs qui attendent des entreprises des solutions pour agir en "consommateur responsable."

Des consommateurs responsables ?

Si la commission trouve dans l'évangélisation de cette cause sa raison d'être, les consommateurs, eux, sont-ils convaincus ? Selon les résultats d'une récente étude Médiamétrie - Fevad, dévoilés le 18 novembre dernier, l'aspect écologique est la huitième et dernière motivation pour faire ses achats de Noël en ligne, invoquée par 10% des répondants. Loin derrière le fait d'éviter la foule dans les magasins (68%) ou le rapport qualité prix (59%) qui briguent la tête de ce classement.