Mon compte Devenir membre Newsletters

"Notre ambition est de faire grandir l'écosystème"

Publié le par

Après l'édition US qui aura lieu du 19 au 22 mars à Las Vegas, ShopTalk se tiendra pour la première fois en Europe, du 9 au 11 octobre, à Copenhague. Explications d' Anil Aggarwal, co-founder and CEO de l'événement.

'Notre ambition est de faire grandir l'écosystème'


Pourquoi avoir créé ShopTalk ?

Avant d'être organisateur d'événement, je suis avant tout un " techno-entrepreuneur " avec une double casquette d'investisseur et d'entrepreneur. J'ai notamment créé la start-up TxVia, rachetée en 2012 par Google. C'est à ce moment là que j'ai eu l'idée de créer Money 20/20 - un événement dédié aux solutions de paiement qui est devenu, en 5 ans, le plus gros du monde en son genre et qui se décline, depuis 2016, dans une version pan-européenne à Copenhague. Au cours de ma carrière, j'avais souvent eu l'occasion de remarquer que, si la disruption des moyens de paiement semblait inévitable, il n'existait pas pour autant d'événement d'envergure capable de fédérer l'ensemble des acteurs concernés pour leur permettre de s'y préparer. C'est ce que j'ai voulu faire avec Money 20/20. L'objectif est simple : rassembler l'ensemble des acteurs de l'écosystème des moyens de paiement - des start-ups aux gros groupes en passant par les investisseurs, les fournisseurs de solutions technologiques, les analystes, les journalistes... - pour leur donner les clés pour se réinventer.

Il y a deux ans, j''ai commencé à m'intéresser au " devant du décor " des solutions de paiement. A savoir : comment le consommateur recherche, achète et paie des biens physiques. Là encore, j'ai fait le même constat de mutations profondes mais de l'absence d'événement capable d'embarquer l'ensemble des acteurs concernés vers une solution.

ShopTalk est né de mon envie de faire pour l'industrie du commerce physique et du e-commerce ce que j'ai fait avec Money 20/20. Il s'agit, là aussi, de fédérer l'ensemble de l'écosystème concerné par les nouveaux modes de consommation pour les aider à évoluer. Concrètement, notre approche consiste à identifier et représenter l'ensemble des tendances innovantes, que ce soit en matière de technologie, de modèle économique, de management, de marketing, de digitalisation du point de vente... In fine, une telle exhaustivité permet à nos participants d'avoir toutes les clés en main pour se préparer, au mieux, au futur. Traditionnellement, un salon se contente au contraire de présenter 4 ou 5 start-ups sensées incarner à elles seule l'innovation. Nous sommes les seuls à rassembler ainsi, en quelque sorte, l'ensemble des pièces du puzzle. Nous nous différencions également dans la conception de notre programme. A ShopTalk, il n'est pas possible de payer pour être speaker. Le programme est taillé pour les besoins réels des participants. En outre, nous avons à coeur de mettre en relation les participants -gratuitement. Notre ambition est de faire grandir l'écosystème.

A quoi s'attendre pour ShopTalk Europe ?

La première édition de ShopTalk, organisée aux États-Unis en 2016, a rassemblé plus de 3 000 participants. Parmi eux, plus de 1000 faisaient partie du comité de direction de leur société et près de 400 étaient des CEO's. Pour la seconde édition, qui aura lieu en mars prochain, nous attendons cette fois plus de 5000 participants avec, toujours, un profil très senior représentatif des différents acteurs du marché. Les speakers incluront notamment les CEO de Target, de Kohl's.

Les pointures du e-commerce EBay et d'Alibaba seront également représentées, tout comme des nouveaux acteurs disruptifs comme House et Wish - deux start ups dont les CEO seront également présents. Plus de la moitié de nos speakers ont un profil de CEO ou de fondateur. En Europe, l'idée bien sur est de faire la même chose mais taillé pour le marché européen. ShopTalk Europe n'ambitionne pas pour autant de mettre uniquement en dialogue des acteurs européens. C'est un événement d'envergure mondiale, en Europe. Certains acteurs américains ont d'ailleurs d'ores et déjà répondu présent, à l'instar de Hudson Bay, qui doit ouvrir prochainement une 40aine de magasins en Allemagne et aux Pays bas. L'objectif visé est de donner aux participants les clés pour comprendre l'ensemble des changements qui ont lieu en Europe, mais aussi au-delà, pour in fine prendre les bonnes décisions au niveau local.

Qui peut participer à ShopTalk Europe ?

L'évènement s'adresse, tout simplement, à l'ensemble des personnes qui oeuvrent, d'une manière ou d'une autre, au sein de leur structure, au futur des moyens de consommation. Cela peut être par le biais de l'innovation technologique, du marketing, du e-commerce, du management, du développement durable... Tout comme la digitalisation de l'expérience client a fait volé en éclats la barrière entre commerce physique et e-commerce, nous voulons "désiloter" l'innovation et rassembler toutes les bonnes volontés.

Mot clés : Ecommerce

Interview réalisée par Martine Fuxa/ traduction : Charlotte Marchalant