Mon compte Devenir membre Newsletters

La start-up Vekia lève 12 millions d'euros

Publié le par

Spécialiste du machine learning dans le secteur de la supply chain, Vekia finalise une nouvelle levée de fonds de 12 millions d'euros afin d'accentuer son avance technologique et accélérer son expansion internationale notamment au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Chine.

La start-up Vekia lève 12 millions d'euros

Vekia lève 12 millions d'euros auprès de Serena Capital, du Fonds ambition numérique géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir, de Pléiade Venture, Caphorn et ZTP. Spécialiste du machine learning dans le secteur de la supply chain, cette nouvelle levée de fonds permettra à la start-up d'accentuer son avance technologique et d'accélérer son expansion internationale.

Déjà présente en Italie et en Pologne, Vekia a ouvert un bureau à Londres en avril 2016. La levée de fonds va permettre à la start-up de franchir une nouvelle étape et d'accélérer ses investissements sur le marché britannique. La société lilloise souhaite également poursuivre ses activités aux États-Unis d'ici début 2018 avant de s'attaquer à l'Asie.

Cette levée de fonds fait suite à un premier investissement de 2,4 millions d'euros réalisé en 2015. "Vekia entre dans une étape cruciale de son développement à la fois en France, en Europe et à l'international. Nous sommes reconnus comme leader de l'intelligence artificielle et expert en matière de prévision de la demande et de la gestion des approvisionnements. Aujourd'hui, ce succès et cette reconnaissance nous permettent de boucler une levée de fonds record qui montre le dynamisme de l'industrie technologique française", déclarent Manuel Davy, président et fondateur et Dominique Rérat, directeur général.

L'application du machine learning à la supply chain

Vekia optimise les livraisons en magasin et en entrepôts grâce à une prévision extrêmement fine et précise des demandes et des ventes. Ainsi, les distributeurs peuvent répondre parfaitement aux achats des consommateurs sans encombrer leurs magasins et entrepôts de stock inutile.

Avec cette solution, les détaillants gagnent entre 3% à 4% de chiffre d'affaires, augmentent leur marge et économisent du BFR (Besoin en Fond de Roulement) grâce à une diminution potentielle des stocks de 8 à 30%. Vekia a ainsi séduit Galeries Lafayette, Mr. Bricolage, But, Leroy Merlin ou encore le groupe Etam.

Vekia, qui compte aujourd'hui 60 salariés, renforce, par ailleurs, ses équipes avec un objectif de doublement de ses effectifs en un an.