Mon compte Devenir membre Newsletters

[E-Commerce One to One] J-2 : Le meilleur de la plénière de clôture

Publié le par

Sélection des meilleurs moments de la dernière conférence plénière de la deuxième journée de l'événement E-Commerce One to One, qui a réuni des personnalités du Web, pour le moins hautes en couleurs.

[E-Commerce One to One] J-2 : Le meilleur de la plénière de clôture

La conférence plénière clôturant la deuxième journée de l'événement monégasque E-Commerce One to One, a fait salle comble. Et pour cause, le panel de professionnels du secteur réuni pour l'occasion était composé de personnages dont les témoignages étaient très attendus. Morceaux choisis.

Jean-Baptiste Descroix-Vernier (ci-contre), fondateur de Rentabiliweb Group, entrepreneur provocateur, éditeur de la solution de paiement Be2Bill, établissement de paiement, 71,9 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014.

  • "Le commerce a toujours été le phare de l'évolution des civilisations. Sans commerce, pas de développement des moyens de transport, de communication, et surtout pas de monnaies".
  • "La France a toujours été un fer de lance sur le commerce. C'est Aristide Boucicaut qui a inventé le premier le concept de grand magasin"
  • "C'est quoi la French Tech, un pin's sur une veste? Garde ton pin's et baisse plutôt mes charges sociales"

  • Énormément de secteurs ont eu leur révolution : l'hôtellerie avec Airbnb, les transports avec Uber, etc. Mais pas le secteur du paiement, et notamment à cause des banques, des dinosaures aux fondations profondément ancrées dans le sol"

Denis Payre, entrepreneur français, co-fondateur de la société Kiala, fondateur du mouvement politique "Nous Citoyens", actuellement à la tête de la jeune société Nature and People First


  • "La France est une surdouée qui s'ignore. Nous avons la créativité, une capacité à maitriser la complexité, un esprit de synthèse, et les Français sont des bosseurs"
  • "Avoir un taux de chômage avec toutes ces forces, c'est scandaleux. Il faut une rupture dans le fonctionnement de la vie politique (...), en finir avec les politiques de carrière"

Fabrice Grinda, entrepreneur et investisseur du Web. Il a investi plus de 300 millions de dollars dans plus de 120 startups, co-fondateur de la plateforme de vente et d'achat de véhicules d'occasion entre particuliers, Beepi qui vient de lever 60 millions de dollars. (Intervention par vidéo depuis Miami)


  • "La France fait peur aux investisseurs américains car les impôts sont élevés et certaines lois sont rigides"
  • "Historiquement, seuls 50% des investissements que je réalisais étaient aux États-Unis, désormais, j'investis principalement aux USA"
  • En réaction à une question sur la nomination d'Arnaud Montebourg au poste de directeur de l'innovation chez Habitat : "C'est quoi Habitat? Bon je ne vois pas trop quelle valeur ajoutée il peut bien avoir"
  • "En Europe, l'Allemagne présente un eco-système Internet robuste, on peut y investir. Ça manque un peu aux autres pays européens"

  • "J'investis tout de même dans certaines entreprises françaises, notamment celles qui ont des ambitions internationales, comme Blablacar"

Romain Niccoli, directeur général délégué et co-fondateur de Criteo, le spécialiste français du retargeting, entré au Nasdaq en 2013. 745 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014.

  • "Il y a sept grandes tendances dans l'univers du digital : le mobile, le cross device, les applications mobiles, la revanche des magasins physiques sur les pure players, les native ads, la montée en puissance du responsive dans les formats publicitaires, un mouvement concentration des acteurs des technologies"
  • "Notre entrée en bourse n'a pas changé grand choses pour Critéo, nous continuons d'avoir des projets au long terme"

Stéphane Dietrich, entrepreneur Français basé à Boston, occupe le poste de VP Adobe Campaign, Americas. Fondateur de la société Neolane en 2001. Spécialiste du marketing en ligne.

  • "Le marketing était un art, il devient une science"
  • "Le marketing s'immisce partout au sein de l'expérience client"
  • "Pour délivrer un marketing de qualité aux clients, il y a une multiplicité d'acteurs et d'outils. Il y a un besoin clair de consolidation"