Mon compte Devenir membre Newsletters

[E-Commerce One to One] Le moral des e-marchands au beau fixe

Publié le par

Coup d'envoi de la 5e édition du forum E-Commerce One to One, à Monaco. L'événement s'est ouvert sur une présentation de l'étude annuelle de la Fevad portant sur le moral des e-commerçants.

[E-Commerce One to One] Le moral des e-marchands au beau fixe

C'est au Grimaldi Forum de Monaco que se tient du 18 au 20 mars, "E-Commerce One to One". Il s'agit de l'un des événements phare de la profession regroupant 1100 participants cette année, et uniquement des professionnels du secteur triés sur le volet. "Cet événement est un avènement cette année", a souligné Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, en guise d'introduction de la première conférence plénière.

A cette occasion, ce dernier a notamment présenté les résultats de l'étude annuelle réalisée par la Fevad en partenariat avec E-Commerce One to One et LSA, portant sur le moral des e-marchands. Et une chose est sûre, 2015 est résolument une année placée sous le signe de l'optimisme pour une grande majorité des 118 dirigeants de sites e-commerce interrogés à cet effet. 82% d'entre eux se déclarant tout ou plus optimistes qu'en 2014. "Leur moral est globalement en hausse, à plus d'un titre", note Marc Lolivier.

Ainsi, 78% d'entre eux s'attendent à une progression de leur chiffre d'affaires cette année. Mieux encore, ils sont 61% à prédire une augmentation de leur marge nette, signe que la performance économique des sites marchands continue de s'améliorer.

Pour autant, ils restent lucides sur les aléas du marché, et sur son évolution. 81% des dirigeants de sites marchands prédisent des phénomènes de concentration et 80% pensent que certains sites marchands ne passeront pas l'année 2015, anticipant ici, des fermetures pures et simples de plateformes Web marchandes. Pour les plus pessimistes, il est peu probable que 2015 soit le théâtre de l'émergence de nouveaux grands acteurs (28%).

Dans ce contexte de confiance à l'égard de l'avenir, nombreux sont les dirigeants à envisager des investissements cette année. En tête des priorités figure notamment l'informatique (33%), le marketing et la publicité (26%), et l'international (26%). Relativement à ce dernier point, près de 60% des e-commerçants pensent que 2015 sera une année de forte hausse du chiffre d'affaires généré par l'étranger (un tiers d'entre eux réalisent déjà plus de 20% de leur CA à l'international). Les marchés privilégiés étant, dans l'ordre, la Belgique, l'Espagne, l'Allemagne, le Royaume-Uni et l'Italie.

Au milieu de toutes ses données, l'humain trouve également sa place, puisque dans un contexte de hausse du chômage en France, 57% des répondants ont vu les effectifs de leur entreprise augmenter au cours de l'année dernière. En 2015, c'est près d'une entreprise sur deux (48%) qui prévoit d'augmenter ses effectifs. Moins de 15% des répondants anticipent une baisse du nombre d'employés dans leur entreprise.

Enfin, concernant le développement des canaux, l'effort des e-commerçants portera en priorité sur le site (73%) et le m-commerce (50%). Les retailers devraient poursuivre le développement du "click and collect" (50%) alors que les pure-players comptent renforcer leur présence sur les réseaux sociaux (26%).