Mon compte Devenir membre Newsletters

L'ogre Amazon mange bio

Publié le par

Après le lancement de son offre de livraison de produits frais, Amazon s'attaque frontalement au secteur alimentaire et rachète l'enseigne américaine Whole Foods, spécialisée dans l'alimentation bio. Une opération d'un montant record.

L'ogre Amazon mange bio

Amazon annonce le rachat de l'enseigne d'hypermarchés bio Whole Foods pour un montant de 13,9 milliards de dollars (12,3 milliards d'euros). Un investissement dans les points de vente physiques qui répond à l'acquisition de la plateforme Jet.com par Wal-Mart l'an dernier. Il s'agit de l'opération la plus importante réalisée par Amazon, qui se retrouve à la tête de 460 magasins.

Le géant du Net participe ainsi à un durcissement de la concurrence entre les retailers et mène une stratégie frontalement opposée à celle de Wal-Mart. En effet, ce dernier, riche de 4700 hypermarchés, tente de se premiumiser, notamment via le rachat de la marque Bonobos, pour attirer la clientèle plus aisée d'Amazon. Amazon suit la même logique en s'attaquant à Whole Foods, chantre de l'alimentation bio, au positionnement haut de gamme.

La réponse ne s'est pas fait attendre: l'action de Wal-Mart a perdu 5,4% vendredi, jour de l'annonce du rachat de Whole Foods. Un groupe en grande difficulté, puisque son cours en Bourse avait perdu 40% de sa valeur au cours des deux dernières années. 1500 postes avaient également été supprimés, en raison d'une baisse des ventes. En effet, le pionnier de l'alimentation bio aux États-Unis pâtissait depuis plusieurs années de la multiplication d'enseignes spécialisées sur ce segment.

Le dirigeant de Whole Foods demeure à la tête de l'enseigne et déclare dans un communiqué que ce rachat "offre l'opportunité de maximiser notre valeur pour les actionnaires de Whole Foods Market, tout en approfondissant notre mission".