Mon compte Devenir membre Newsletters

Camif Matelsom mise sur une supply chain agile

Publié le par

Camif Matelsom dispose de deux entrepôts logistiques et de deux modes d'approvisionnement, dont du drop shipping. Telle est la recette du groupe pour rendre la gestion de sa supply chain légère.

Camif Matelsom mise sur une supply chain agile

Avec 40 millions d'euros de CA en 2015 et une croissance à deux chiffres depuis plusieurs années, le groupe Camif Matelsom, spécialisé dans l'équipement de la maison sur Internet, se porte bien. La société présidée par Emery Jacquillat, fondateur de Matelsom en 1995, s'est développée à la faveur d'opérations de croissance externe : rachat de Meubles.com en 2003, relance de Camif.fr en 2009, reprise d'Authentica en 2010. Aujourd'hui, elle dispose de deux sites marchands, Matelsom.fr et Camif.fr, le premier spécialisé dans le secteur de la literie et le second dans l'équipement de la maison. " Les deux sites e-commerce commercialisent un total de 25 000 références, avec un positionnement marqué sur les produits made in France, dont les ventes représentent 71 % du chiffre d'affaires ", explique Mickaël Boiron, responsable supply chain. En 2015, l'e-marchand a ainsi effectué 137 000 livraisons chez des particuliers, soit une hausse de 14 % par rapport sur un an.

Alors que la logistique est externalisée auprès d'un prestataire chargé de la gestion de l'entrepôt de 6 000 m2 loué par Camif Matelsom, Mickaël Boiron planche actuellement sur sa réorganisation. Son objectif ? Scinder les deux segments de produits commercialisés - les produits de petite taille d'un côté et les biens d'équipements encombrant de l'autre - afin d'en répartir le traitement logistique dans deux entrepôts spécialisés. " Cette nouvelle organisation devrait nous permettre de gagner en efficacité en optimisant nos capacités de stockage, en augmentant la vitesse d'exécution de la préparation des commandes à la livraison, en offrant de meilleurs délais ", commente-t-il. Conscient des évolutions récentes de la logistique e-commerce, ce spécialiste de la supply chain, recherche toujours plus d'agilité pour augmenter in fine la satisfaction client.

Le plus : La panoplie des offres proposées par les logisticiens tout comme celle offerte par les transporteurs est vaste.

Le moins : Nous attendons des solutions responsables, avec des logiques durables et l'organisation de circuit court.

3 questions à... Mickaël Boiron, responsable supply chain

  • Quelle organisation mettez-vous en place pour rendre la logistique plus agile ?

Nous gérons deux modes d'approvisionnement : un entrepôt à l'heure actuelle (deux prochaine­ment) pour stocker la moitié des réfé­ren­ces et un appro­vi­sionne­ment direct chez le fournis­seur pour l'autre moitié.

  • Avec quels transporteurs travaillez-vous et pourquoi ?

J'ai référencé un panel de neuf transporteurs. Un choix opéré en fonction de trois critères : la typologie des produits, leur point de départ et la nature de la commande (associée ou non à un service supplémentaire comme la livraison à l'étage, le montage des meubles, l'enlèvement de l'ancien équipement). J'ai donc sélectionné des transpor­teurs spécialistes du meuble comme Girard Agediss, le Groupe Guisnel, la messagerie Heppner, L@D Livraison à domicile en région parisienne, qui prend en charge des produits volumineux que les expressistes traditionnels refusent et, enfin, pour l'express, Fedex, TNT, etc.

  • Quelles solutions logicielles utilisez-vous ?

Nous disposons de l'ERP GCE, ex-Generix, qui a été racheté par le groupe Aurea. Pour le reste, notre système est connecté aux solutions de nos prestataires, logisticiens et transporteurs.