Mon compte Devenir membre Newsletters

#EC1to1 Pour Google, " The age of assistance " va révolutionner le e-commerce

Publié le par

Le moteur de recherche est en pleine évolution. La tendance est à l'assistant virtuel et les e-commerçants doivent intégrer ce changement, sous peine de se faire disrupter d'ici peu. Voici, en substance, le message de la plénière tenue par Google jeudi 23 mars.

#EC1to1 Pour Google, ' The age of assistance ' va révolutionner le e-commerce

" Le moteur de recherche évolue vers un modèle intégrant de nouveaux usages ! " Voici l'entrée en matière de Guillaume Bacuvier, VP EMEA Platform sales & value-added services Google, qui est intervenu jeudi dans la plénière matinale du salon E-commerce One-to-one. Avant de poursuivre par un " welcome to the age of assistance " .

" C'est une transformation fondamentale qui est en train de s'opérer, affirme-t-il, avant de revenir sur les quatre principales innovations qui conduisent à cette nouvelle ère. La première est bien évidemment l'émergence du mobile comme interface de référence du web. La seconde porte sur la notion de web sémantique. La troisième concerne la capacité de délivrer au fil de l'eau une réponse personnalisée. Et la dernière porte sur la voix, qui devient l'interface pour effectuer une recherche ". Sur le dernier point, il précise que " 20% des requêtes sur Android sont déjà vocales. D'ici 2020, le pourcentage devrait atteindre les 50%. "

Ces innovations ont été rendues possibles par le machine learning. " L'ordinateur devient capable de gérer l'ambigüité, l'incertitude ", se félicite-t-il.


Pour appuyer son discours, il diffuse une vidéo de Google Home, dans laquelle l'assistant interagit de manière complètement fluide avec les membres d'une famille. " Google Home a été imaginé pour être simple d'utilisation: tout se fait par commandes vocales via des " Ok Google ", pour dire au système qu'on s'adresse à lui ", explique-t-il. La force de cet assistant personnel réside bien sûr dans son intégration avec les autres services de Google: il est possible de lui poser n'importe quelle question, comme le montre la vidéo. " Le matin, il peut prévenir d'éventuels problèmes sur la route pour partir au travail plus tôt. Il peut aussi faire un récapitulatif de ce qui attend l'utilisateur au fil de sa journée : rendez-vous, tâches à réaliser, météo, temps de trajet, etc. " Le champs des possibles devient infini ", poursuit-il.

Bonne nouvelle : ce nouvel assistant sera commercialisé en France cette année. " Nous sommes impatients de travailler avec les e-commerçants en particulier pour développer de nouvelles interactions entre eux et notre assistant ", assure-t-il. Dans la foulée, il prévient des changements à venir dans l'environnement web.

Vitesse, visibilité et pertinence : les trois consignes à respecter selon Google

" Les internautes vont devenir de plus en plus sélectifs. Les requêtes vont évoluer : " par exemple, connecte moi à mon site de mode préféré ", et l'assistant virtuel donnera directement accès à l'url demandé ", prévient-il. De la même manière, la logique de l'assistant suggère qu'il n'y aura plus qu'une action. L'internaute ne va plus chercher, surfer sur le net pour ensuite acheter. Il ira droit au but. " Ce qui entrainera une concentration dans le secteur du e-commerce ", prédit-il.

Egalement, il faut penser que le consommateur devra trouver l'e-marchand où qu'il se trouve et quelque soit l'interface qu'il utilise. Donc le e-commerçant devra être visible partout. " Nous nous éloignons de la logique de destination pour approcher celle de mise en relation des flux ", avance-t-il.

De cette stratégie découle la nécessité de nouer une relation personnalisée pour accroitre la pertinence des actions du retailer. Pour être le plus efficace possible, l'assistant doit emmagasiner et compiler un maximum de données sur l'utilisateur. " En ce qui nous concerne par exemple, nos chercheurs travaillent sur l'analyse de la voix pour que Google Home soit capable de reconnaître les différents membres d'une famille et fournisse ainsi une réponse ultra-personnalisée ", décrit-il.

On le voit, les challenges du retail sont nombreux; pour Google, il est urgent d'intégrer ces évolutions bien en amont pour pleinement participer au commerce de demain... et ne pas subir une disruption majeure, qui les conduira à la faillite. Le message est clair.

Pour finir, Guillaume Bacuvier nous projette dans la mode du futur, avec une vidéo montrant de quelle manière le machine learning peut concevoir un vêtement en s'appuyant sur les informations qu'il possède sur l'internaute. " Le design by code " ! L'avenir s'annonce passionnant !