Mon compte Devenir membre Newsletters

#EC1to1 Waze "embarque" la publicité

Publié le par

Jérôme Marty, Country Manager France de Waze, l'appli de trafic et de navigation communautaire rachetée par Google, revient sur son positionnement en tant que media. Son point fort : en tant qu'outil de mobile-to-store, il redonne de la valeur au point de vente.

#EC1to1 Waze 'embarque' la publicité

Comment se positionne Waze en tant que média ?

Waze est une application gratuite financée par la publicité. Avec 7,3 millions d'automobilistes actifs tous les mois (Source Médiamétrie), nous constituons un véritable carrefour d'audience, ce qui intéresse fortement les annonceurs. De plus, 80% des trajets effectués se situent à 30 kilomètres du domicile des utilisateurs. C'est un périmètre à forte valeur ajoutée pour eux car il s'agit du moment où les consommateurs sont captifs et donc réceptifs aux messages des marques. Nous sommes en fait le seul écran publicitaire dans la voiture, ce qui fait de Waze le média publicitaire de la mobilité. L'intérêt est d'autant plus marqué par les annonceurs que nous garantissons que le message sera délivré et vu au bon moment, contrairement aux autres médias comme la radio ou l'affichage. Enfin, si le message s'avère créatif, apporte un service et se trouve lié au contexte de l'automobiliste, il sera fortement mémorisé. C'est tout l'intérêt.

Quels formats publicitaires proposez-vous ?

Le premier se manifeste sous la forme d'un petit pin's sur la carte Waze, qui indique les points de vente à proximité. Jamais plus de trois sur l'écran, pour ne pas saturer celui-ci. Le second format est une bannière qui apparaît seulement quand le véhicule à l'arrêt, pour des raisons évidentes de sécurité. Il s'agit du " zero speed takeover " qui signale par exemple les promotions du magasin dans lequel l'abonné Waze s'apprête à aller. Quant au troisième format, il permet d'afficher le magasin au " wazer " qui fait une recherche dans la barre de recherche de l'appli dans les jours qui suivent l'exposition à une publicité. Parmi nos clients, citons par exemple Décathlon, qui nous utilise pour les ouvertures de ses magasins. Ou Monoprix pour signaler les promos du moment. Ou encore Lidl, durant sa campagne " les mêmes prix partout même en vacances ", qui veut rester proche ses clients.

Quels sont vos développements ?

Nous travaillons sur l'intégration de l'oral dans l'application. Nous venons aussi de nouer un partenariat avec Spotify et Waze, qui permet de lancer ses playlists depuis l'application Waze, et à l'inverse, de naviguer avec Waze à partir de Spotify. Nous signons également des partenariats avec des villes, comme récemment avec Versailles, pour récupérer des informations en temps réel sur les travaux en cours, sur les événements locaux ou sur les manifestations à venir. En contrepartie, nous leur remontons les informations délivrées par la communauté sur leur ville. C'est un échange de bons procédés. Enfin, nous étendons le concept de Waze Carpool qui permet aux conducteurs d'embarquer des passagers allant dans la même direction qu'eux, moyennant une compensation financière minime.