Mon compte Devenir membre Newsletters

L'emballage carton s'adapte au e-commerce

Publié le par

Smurfit Kappa, leader Européen de l'emballage papier/carton, a présenté sur le salon son Masterclass expertise packaging dédié au e-commerce. Avec, comme témoignage utilisateur, Cdiscount.

L'emballage carton s'adapte au e-commerce

Le marché du e-commerce français affiche une forte croissance avec une progression de 14,6% entre 2015 et 2016 pour atteindre 72 milliards d'euros. Or, l'emballage constitue un élément essentiel pour l'e-commerçant. Ce qui explique pourquoi Smurfit Kappa, leader mondial de l'emballage à base de papier, qui a réalisé 8,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2016, s'attache à proposer une expertise dédiée sur le secteur.

" Le e-commerce, en terme de packaging, est à appréhender de manière bien spécifique. Cela n'a rien à avoir avec les emballages utilisés dans les réseaux traditionnels ", avertit Pascal Delpon, Multi Regional Accounts Director chez Smurfit Kappa. D'où l'initiative prise par le groupe, il y a un an et demi, de monter un module expert packaging pour le e-commerce. Avec trois buts précis : améliorer la rentabilité du e-marchand; accompagner sa croissance (les montées en puissance sont beaucoup plus rapide que dans le commerce physique); fidéliser les clients du web marchand : logique, l'emballage e-commerce matérialisant le premier contact physique entre l'internaute acheteur et l'e-commerçant, il a donc un rôle essentiel dans la fidélisation du client.


12 leviers pour identifier l'emballage idéal

Parmi les douze caractéristiques identifiées par Smurfit Kappa pour l'emballage e-commerce idéal, ce dernier doit être facile à ouvrir, personnalisé pour être plus " vendeur ", ne pas être surdimensionné en volume, résistant, être doté d'une fonction simple de " retour à l'envoyeur " et d'un calage adapté (il y a de plus en plus de nouveaux formats, également il existe aujourd'hui la box-on-demand) ". Évidemment, plus on souhaite mettre en place des leviers sans compromis, plus on parvient à une solution coûteuse. D'où la nécessité d'adapter cet emballage selon les prérequis et les contraintes des clients : la nature des produits expédiés (solide ou fragile) amènera à des calages différents, tandis que la volumétrie définira s'il faut recourir à des solutions mécanisées ou manuelles...

" Pour parvenir au meilleur choix de solution, nous faisons alors des simulations pour le compte des e-commerçants, en intégrant différents critères et en jouant sur les paramètres (modifier la hauteur du format par exemple) ", explique Pascal Delpon.
Une expertise packaging qui a été retenue par Cdiscount. " Cela fait six mois que nous travaillons avec Smurfit Kappa qui a détaché des équipes pour venir observer nos sites et poser un diagnostic, afin d'optimiser nos coûts de transport et d'emballage mais aussi pour intégrer la dimension RSE, témoigne Frédéric Martin, Directeur Développement Logistique chez le pure player. Parmi les solutions retenues, citons par exemple le remplacement de la surprotection en polystyrène par une plaque en nid d'abeille, plus résistante et plus écologique ". Le e-marchand indique également avoir acquis une nouvelle machine d'emballage qui fabrique des cartons sur mesure. Ce qui génère des économies de l'ordre de 30% sur le volume des colis. Et ce n'est que le début ! Au vu des développements du deuxième site e-commerce en France, on peut aisément imaginer qu'il y aura d'autres innovations à venir en matière d'emballage.