Mon compte Devenir membre Newsletters

#EC1to1 A l'ère du retail omnicanal, Cdiscount propose une réponse logistique globale

Publié le par

Cdiscount, filiale du groupe Casino, a renforcé sa logistique avec le soutien de Manhattan Associates. Explications avec Pierre-Yves Escarpit, directeur des opérations de l'e-marchand.

#EC1to1 A l'ère du retail omnicanal, Cdiscount propose une réponse logistique globale

Comment Cdiscount adapte sa logistique dans un environnement toujours plus exigeant ? Vu les performances du deuxième site en France derrière Amazon (+10,7% de CA en 2016, plus de 3 millions de produits expédiés), on comprend à quel point la réponse est digne d'intérêt. Et le directeur des opérations du site, Pierre-Yves Escarpit a joué le jeu, lors de cet atelier dispensé durant la première journée du salon Ecommmerce One-to-One.

Accompagné de son prestataire, Manhattan Associates, il a décrit par le menu le travail de fond opéré sur sa logistique. " La première étape a consisté à développer le nombre de m2 entrepôts, pour atteindre aujourd'hui une capacité de stockage de 360 000 m2 répartis sur une douzaine d'établissements. L'idée étant bien sur d'accompagner la croissance de nos ventes, mais également de rapprocher les stocks des acheteurs afin de les livrer plus rapidement. En parallèle, nous avons installé l'OMS de Manhattan au coeur de notre système ". Ce système d'orchestrateur de commandes a ainsi permis au pure player de développer de nouvelles activités, comme l'offre d'une prestation logistique à ses vendeurs de marketplace. Mais aussi de mieux aiguiller les flux et de dupliquer ses capacités de stockage sur les produits de plus de 30 kgs.


Cdiscount accélère le tempo des livraisons


La mise en place de l'OMS a contribué à réduire le délai entre les commandes et les expéditions. Les livraisons deviennent, de fait, presque à la carte ! Livraisons express en 1h30 sur plus de 12 000 références, livraisons des encombrants le jour même dans toute l'Ile-de-France (dans une optique de dépannage par exemple !) au domicile de l'acheteur. Pour les commandes passées après le cut-off, elles sont alors récupérables le lendemain dans les points relais. Cdiscount a aussi élargi ses horaires de livraison et propose de délivrer les colis sur des créneaux de 2 heures. " Cette logistique omnicanale nous a aussi permis de lancer de nouvelles offres comme la distribution dans les consignes (Chronopost, Inpost...) mais aussi dans les magasins du groupe Casino ainsi que le package livraison/montage pour les gros produits en partenariat avec Hellocasa... ", témoigne Pierre-Yves Escarpit.

C'est toute une panoplie de nouveau services que Cdiscount offre désormais à ses clients. " L'excellence opérationnelle est au rendez-vous, affirme-t-il. En effet, l'OMS de Manhattan apporte une gestion plus fine des promesses clients, une simplification et une plus grande fiabilité de la gestion des stocks sans oublier l'optimisation des commandes complexes ".

Fort de ce constat, l'e-commerçant planifie déjà de se lancer dans la logistique 4.0. " Nous avons développé une cellule R&D avec des start-up, confie-t-il. Egalement, nous avons investi dans une nouvelle machine d'emballage qui fabrique des cartons sur mesure. Ce qui génère des économies de l'ordre de 15% sur l'emballage et de 30% sur le volume des colis. Cette initiative apporte donc un meilleure service client du fait qu'il n'y a plus de vide entre l'article et les parois du colis ". Le responsable évoque aussi les réflexions en cours sur les drones inventaires. Bref, Cdiscount n'en finit pas d'améliorer sa logistique, entièrement tournée sur l'évolution omnicanale du retail. Une stratégie qui le place en très bonne position face à Amazon !