Mon compte Devenir membre Newsletters

[Exclusif] In Shop, le nouvel outil de vente événementielle en magasin de Vente-privée

Publié le par

Olivier Lefloch, cofondateur et associé de Vente-privée LEPASS, nous présente In Shop, leur nouvel outil de vente événementielle en magasin de Vente-privée. Objectif ? Générer du trafic en point de vente. Éclairage.

[Exclusif] In Shop, le nouvel outil de vente événementielle en magasin de Vente-privée

Pouvez-vous nous présenter votre nouveau service In Shop?

Olivier Lefloch, co-fondateur et associé de vente-privee LEPASS : Sur les 3,5 millions de visiteurs qui se rendent chaque jour sur vente-privée, nous voulions nous adresser à ceux qui repartent du site sans avoir acheté. In Shop est un nouvel outil de vente événementielle en magasin qui a pour objectif de générer du trafic en point de vente pour nos marques partenaires.
De nombreux points de vente ont en effet un BFR (Besoin en fonds de roulement) qui "dort" du fait des produits immobilisés et qui coûtent de la trésorerie aux marques. Aussi pour le compte de nos clients, nous adressons aux membres de Vente-privée, plus de 18 millions de personnes en France, des offres exclusives avec des remises entre 40 à 50% sur les produits de l'ancienne collection (slowmover) qui sont encore dans le point de vente. Cet outil permet de répondre à la problématique du flux en magasin, avec des produits décotés et une vente qui dure entre 5 à 7 jours maximum. Nous avons décidé de nous focaliser dans un premier temps sur le secteur du textile dont le chiffre d'affaires en France est de 40 milliards d'euros principalement dans le retail.

Comment fonctionne l'outil ?

Nous présentons aux clients les boutiques qui participent à l'opération en cours avec les produits se trouvant dans ces dernières. Pour être le plus qualitatif possible, après la validation de sa commande par une empreinte de carte bleue (celle-ci n'est débitée qu'au retrait des produits), la cliente reçoit alors un mail ainsi qu'une notification de confirmation de sa pré-réservation sur vente-privée Inshop.
La cliente, grâce à la géolocalisation sur son mobile ou son ordinateur, n'a plus qu'à se rendre à la boutique la plus proche pour retirer ses produits. En parallèle, nous avons mis en place des flux qui permettent de communiquer directement avec chacune des boutiques : il y a une touche en magasin qui informe l'hôtesse de caisse afin qu'elle puisse retirer les produits du rayon. Ainsi, 85% des clients qui ont réservé grâce à cet outil ont retiré leur commande moins de trois heures après.

Cet outil répond à un besoin d'immédiateté.

In Shop permet également à nos partenaires de recruter de nouveaux clients, puisqu'ils se présentent directement au point de vente pour récupérer leur achat. Cela permet également à l'enseigne de communiquer sur ses produits et d'augmenter le panier d'achat car 32% des personnes qui sont venues dans le magasin ont effectué un achat complémentaire.

Quels sont les prochains objectifs sur In Shop?

Nous avons lancé les premiers tests en mai-juin et nous démultiplions notre service en cette fin d'année. Nous élargissons In Shop à de nouveaux secteurs comme la cosmétique avec la marque Nocibé. Dans les prochaines semaines, celle-ci va proposer une vente événementielle dans ses 600 magasins. Nous avons signé un partenariat avec le groupe Zannier, nous débutons avec l'enseigne Z Génération.Nous avons également des accords en cours dans les secteurs de la bijouterie et des chaussures.

Avez-vous des concurrents sur ce service ?

Nous sommes les seuls à proposer ce service en France, voire à l'étranger. Quand un point de vente effectue un déstockage de ses produits, vous avez un laps de temps considérable entre 15 jours à trois mois pour le retraitement des produits. Les coûts en terme de BFR sont colossaux pour une enseigne. Néanmoins toutes les enseignes ne sont pas encore raccordées à un système caisse (absence de click and collect, de flux produit descriptif...). Cela est en train de s'évangéliser, et pourra s'intensifier dans les 12 à 24 mois...

La puissance de Vente-privée en quelques chiffres :

  • 3,5 millions de visiteurs uniques via le mobile ou le Desktop
  • 150 000 commandes par jour
  • 18 millions de personnes inscrites en France
  • 70% du trafic vient du mobile
  • 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2014 dont 50% sur mobile